Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Les anglicismes
Anglicismes sémantiques



Aviser

 

Le verbe aviser connaît plusieurs emplois en français. Dans la langue courante ou administrative, il est synonyme d’avertir, d’informer, de prévenir.

 

Exemples :

 

- Un locataire qui veut quitter son logement doit en aviser le propriétaire dans un certain délai.

- La direction a avisé le personnel qu’il y aurait des changements dans les prochains mois.

- On ne l’a pas avisé du retour des stagiaires.

 

Cependant, lorsqu’il est utilisé au sens de « donner un avis, des conseils, souvent d’ordre professionnel », il s’agit d’une influence de l’anglais. Il est cependant intéressant de savoir que l’anglais to advise est lui-même un emprunt fait par l’anglais à l’ancien français. Le proverbe Un fou avise bien un sage est un vestige de cet emploi disparu du français actuel.

 

Exemple fautif :

 

- Un comité a été créé pour étudier le dossier et aviser les dirigeants de l’entreprise sur les mesures à prendre.

 

On écrira plutôt :

 

- Un comité a été créé pour étudier le dossier et conseiller les dirigeants de l’entreprise sur les mesures à prendre (ou : pour donner un avis, faire des recommandations aux dirigeants).

 

 

Pour en savoir davantage, vous pouvez aussi consulter l’article Aviseur.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles