Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La ponctuation
Les signes de ponctuation > Virgule



- Qu'est-ce que la virgule double?

 

Les emplois, fort nombreux, de la virgule se répartissent en deux grandes catégories. Certains linguistes parlent même de deux signes de ponctuation distincts, que l’on peut nommer virgule simple et virgule double.

 

On regroupe sous l’appellation virgule double les emplois où la virgule fonctionne par paires, à la manière d’autres signes doubles comme les parenthèses ou les tirets. Dans tous ses emplois, la virgule double encadre un élément (mot, groupe de mots ou proposition subordonnée) et souligne ainsi que cette unité a été ajoutée, et pourrait par conséquent être supprimée, ou a été déplacée. Les deux fonctions de la virgule double sont en effet de permettre l’insertion ou le déplacement d’éléments non essentiels à la phrase. À l’oral, ce signe de ponctuation correspond à de courtes pauses et à une baisse de l’intonation.

 

La virgule double permet d’introduire des segments ayant une fonction syntaxique liée à l’une des composantes de la phrase.

 

Exemples :

 

- Sa fille, qui étudie maintenant à Sherbrooke, revient à la maison chaque fin de semaine. (La proposition relative explicative qui étudie maintenant à Sherbrooke qu’encadre la virgule double est en apposition à sa fille.)

- On voit mieux, depuis que les feuilles sont tombées, à quel point la toiture est endommagée. (La subordonnée circonstancielle depuis que les feuilles sont tombées qu’encadre la virgule double est complément de phrase.)

- Ils ne se sont jamais, eux, prononcés sur ce projet. (Le pronom eux qu’encadre la virgule double est une mise en évidence du sujet ils.)

 

 

La virgule double est aussi employée pour détacher des segments qui ne sont pas en relation syntaxique avec un élément de la phrase. Ces segments, bien que présents dans les limites graphiques de la phrase, c’est-à-dire entre la majuscule initiale et le point final, n’en font pas partie au point de vue syntaxique. Ils demeurent en quelque sorte « hors phrase », d’où l’emploi de la virgule double pour signaler leur insertion.

 

Exemples :

 

- Il manquait d’expérience, malheureusement, pour occuper ce poste. (La virgule double encadre le modalisateur malheureusement.)

- Pierre, finalement, s’est rendu compte de l’erreur qu’il avait commise. (La virgule double encadre le connecteur finalement.)

- Comme tu le sais, Michel, les choses ont bien changé. (La virgule double encadre le nom en apostrophe Michel.)

- Elle avait accepté, ce qui nous a tous étonnés, de nous recevoir un à un. (La virgule double encadre l’incidente ce qui nous a tous étonnés.)

- « Pourquoi donc, demanda-t-elle, personne ne s’était-il présenté? » (La virgule double encadre l’incise demanda-t-elle.)

 

 

Enfin, la virgule double peut signaler le déplacement d’un élément par rapport à l’ordre « normal » de la phrase.

 

Exemples :

 

- C’était pour son travail, principalement, qu’il voyageait. (plutôt que : C’était principalement pour son travail qu’il voyageait.)

- La semaine prochaine, ils seront de retour. (plutôt que : Ils seront de retour la semaine prochaine.)

- Pour ne pas réveiller les enfants, elle marche pieds nus. (plutôt que : Elle marche pieds nus pour ne pas réveiller les enfants.)

 

Les deux derniers exemples illustrent le fait, fréquent, que l’une des deux virgules peut céder la place à la ponctuation de la phrase; la première virgule peut être remplacée par la majuscule de début de phrase, comme c’est le cas ici, alors que la seconde virgule peut être éclipsée par le point final.

 

Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter, entre autres, les articles Rôles de la virgule et Qu'est-ce que la virgule simple?.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles