Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La ponctuation
Les signes de ponctuation > Virgule



Virgule avec car

 

La conjonction de coordination car, qui introduit une explication ou une justification, est généralement précédée d'une virgule. On peut aussi la faire précéder d'un autre signe de ponctuation (un point-virgule, par exemple) si l'on veut insister davantage sur ce qui la précède ou sur ce qui la suit.

 

Exemples :

 

- Martine est un peu nerveuse, car elle n'a jamais participé à une activité comme celle-ci.

- Nous avons remis la réunion à jeudi, car plusieurs personnes ne sont pas disponibles mardi.

- Il n'ira pas au spectacle, car il n'aime pas ce genre de musique.

 

 

Lorsque les propositions coordonnées par car sont très brèves, on peut omettre la virgule.

 

Exemples :

 

- Il ne viendra pas car il est occupé.

- Elle est partie avant le dessert car elle était pressée.

 

 

On ne met pas de virgule après car, à moins qu’il ne s’agisse d’une virgule double qui introduit un complément, une incise ou une incidente.

 

Exemples :

 

- Frédéric est inquiet, car, depuis quelques jours, il ne se sent pas très bien.

- Mon frère n'a pas reçu notre invitation, car, s'il l'avait eue, il aurait répondu immédiatement.

- Pierrette ne sera pas des nôtres, car, paraît-il, elle s’est fait une entorse lombaire.

 

 

Pour en apprendre davantage à propos de la conjonction car, vous pouvez consulter l’article Car.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles