Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La syntaxe
Les prépositions > Préposition devant un nom



Début et fin

 

Les noms début et fin sont souvent suivis d’un complément introduit par de.

 

Exemples :

 

- Il faut placer la clé de sol au début de la portée.

- Claude aimerait ne revenir d’Italie qu’au début du mois.

- D’habitude, nous prenons un digestif à la fin d’un tel repas.

- À la fin de notre entretien, Caroline est partie en claquant la porte.

 

 

Cependant, lorsque le complément est un mois ou une année, il arrive que la préposition de soit omise, par exemple : à la fin juillet ou au début 2007. Ces constructions sont employées dans la langue courante et dans la langue commerciale; elles ne peuvent être considérées comme fautives. Certains suggèrent toutefois de les éviter dans la langue soignée. De la même manière, une préposition et un déterminant précèdent, dans la langue soignée, début et fin.

 

Exemples :

 

- Nous prévoyons atteindre nos objectifs au début de 2006. (ou : au début 2006, début 2006)

- L’an dernier, nous avons eu une tempête de neige à la fin d’avril. (ou : à la fin avril, fin avril)

 

 

Pour en apprendre davantage sur l’emploi des mots début et fin, vous pouvez consulter les articles Tout début, toute fin et Expressions avec fin.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles