Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La grammaire
Le nom > Pluriel des noms > Emprunts et mots étrangers



Maximum et minimum

 

Les noms maximum et minimum peuvent s'écrire de deux façons au pluriel : maximums et minimums (pluriel régulier français de ces mots) ou maxima et minima (pluriel latin de ces mots, aussi admis en français). Même si ces deux formes sont correctes, il vaut mieux privilégier les formes françaises régulières maximums et minimums. Les formes latines maxima et minima sont d'ailleurs plus rares.

 

Exemples :

 

- Les maximums prévus ont été atteints. (préférable à : les maxima prévus)

- Les maximums et les minimums observés étaient plus élevés que nous l'avions espéré. (préférable à : les maxima et les minima)

 

 

On peut également appliquer cette règle aux noms d'origine latine optimum et extremum : au pluriel, on préférera optimums à optima et extremums à extrema.

 

Exemples :

 

- Les optimums sont très difficiles à atteindre. (préférable à : les optima)

- Je n'ai jamais bien compris ce que représentaient les extremums. (préférable à : les extrema)

 

 

Pour en savoir davantage sur maximum et minimum, vous pouvez consulter l'article Maximal ou maximum, qui porte sur l'hésitation entre les adjectifs maximal et maximum (et les adjectifs minimal et minimum), ainsi que l'article Au maximum ou au minimum, qui porte sur l'hésitation entre ces deux locutions dans certains contextes.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles