Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Les anglicismes
Anglicismes morphologiques



À capacité et à pleine capacité

 

On emploie parfois le nom capacité dans des expressions calquées directement de l’anglais. Ainsi, les expressions à capacité et à pleine capacité sont des calques de to capacity et to full capacity, et elles sont à éviter. Pour parler d’un contenant ou d’un espace quelconque qui est rempli, on peut utiliser, selon le contexte, les adverbes complètement, entièrement et totalement ou la locution au maximum. Si les expressions à capacité ou à pleine capacité sont précédées de l'adjectif rempli (ce qui est souvent le cas), on peut également remplacer ces enchaînements par les adjectifs bondé, comble ou plein. Enfin, lorsqu'on parle d'un mécanisme, on peut remplacer à capacité ou à pleine capacité par à plein rendement ou à plein régime.

 

Exemples fautifs :

 

- J'ai rempli le récipient à capacité.

- Sa bibliothèque est vraiment remplie à capacité.

- Le stationnement était rempli à capacité quand je suis arrivé.

- La salle était remplie à pleine capacité bien avant le début du spectacle.

- Le moteur fonctionnait à pleine capacité.

 

Exemples corrigés :

 

- J'ai rempli le récipient entièrement.

- Sa bibliothèque est vraiment remplie au maximum.

- Le stationnement était bondé quand je suis arrivé.

- La salle était comble bien avant le début du spectacle.

- Le moteur fonctionnait à plein régime.

 

 

On doit également éviter d'employer capacité dans le sens de « fonction », sens qu'il n'a pas en français, dans l'expression en ma capacité de. On peut remplacer cette expression par les locutions à titre de, en ma qualité de ou en tant que.

 

Exemples :

 

- C'est en ma qualité de directrice que je m'adresse à vous aujourd'hui. (et non : C'est en ma capacité de directrice)

- En tant que spécialiste, il pouvait se prononcer sur la question. (et non : En sa capacité de spécialiste)

 

 

Pour en savoir davantage sur la préposition à employer après le nom capacité, vous pouvez consulter l'article Capacité de ou capacité à.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles