Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Les anglicismes
Anglicismes intégraux



Work in progress

 

L’expression anglaise work in progress, aussi écrite avec des traits d’union (work-in-progress), a plusieurs significations et plusieurs équivalents français, selon les contextes d’emploi.

 

Dans le domaine des arts, notamment en arts visuels et en théâtre, on utilisera le terme français création évolutive pour désigner une œuvre en cours d’élaboration, présentée au public sous une forme non définitive et améliorée au fil des représentations ou des étapes de création. Il va sans dire que d’autres termes ou expressions sont également possibles selon les situations : création en cours, création en évolution, ouvrage en cours, œuvre en devenir, œuvre inachevée, etc. On parle aussi parfois, de façon plus imagée, de chantier pour désigner cette notion d’« œuvre en cours d’élaboration ».

 

Exemples :

 

- Voir la première et la dernière représentation d’une création évolutive de ce dramaturge équivaut à assister à deux pièces différentes sur le même thème. (et non : la première et la dernière représentation d’un work in progress)

 

- On pourra suivre pas à pas le tournage et le montage du film : la création en cours sera diffusée dans son site Internet pendant plus de six mois. (et non : le work in progress sera diffusé dans son site Internet)

 

- C’est avec réticence qu’elle m’a permis de lire son ouvrage en cours, en précisant que le dénouement restait à peaufiner. (et non : elle m’a permis de lire son work in progress)

 

Dans la langue courante, on utilise aussi l’emprunt work in progress pour exprimer l’idée qu’un projet ou un dossier est en évolution, qu’il n’est pas parfait, qu’il s’améliore progressivement, ou encore que les différentes phases de travail constituent autant d’étapes de construction. Là encore, de nombreuses tournures sont possibles en français, selon les besoins du contexte.

 

Exemples :

 

- Nous avons mis au point un nouveau système de réservation. C’est encore en évolution, n’hésitez pas à nous faire part de vos suggestions d’amélioration. (et non : C’est un work in progress, n’hésitez pas à nous faire part de vos suggestions.)

 

- Le directeur a présenté un ensemble de propositions de financement en précisant que la réflexion ne faisait que commencer. (et non : en précisant que c’était un work in progress)

 

- Voici les premiers résultats. Ce n’est pas parfait, nous allons poursuivre les recherches. (et non : C’est un work in progress, nous allons poursuivre les recherches.)

 

- Son travail, il le remanie constamment en fonction de l’actualité. (et non : Son travail, c’est un work in progress qui évolue avec l’actualité.)

 

 

Enfin, précisons qu’en gestion, le terme anglais work in progress peut désigner les travaux qui sont en voie d’exécution, qui ne sont pas terminés au moment de clore l’exercice financier. Il s’agit tout simplement des travaux en cours, des travaux inachevés ou, dans le cas de services, des prestations de services en cours. Toujours en gestion, work in progress peut aussi désigner un produit qui est soumis aux différentes étapes de la fabrication, comprises entre la matière première et le produit fini; on parle alors d’un encours de fabrication ou d’un encours de réalisation.

 

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles