Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La ponctuation
Les signes de ponctuation > Virgule



Virgule et élément incident

 

Un élément incident est un segment de phrase qui permet à la personne qui écrit d'intervenir dans le texte en y apportant un commentaire personnel. L'élément incident se rapproche de la parenthèse, puisqu'on peut l'enlever de la phrase sans modifier le sens de celle-ci. On met généralement une virgule avant et après un élément incident; cette virgule double indique qu’il s’agit d’un élément « hors phrase », c’est-à-dire d’un segment qui n’a pas de relation syntaxique avec un élément de la phrase où il s’insère. À l’oral, l’élément incident est caractérisé par une pause avant et après, et par une baisse de l’intonation. Lorsque l'élément incident est une proposition, on parle d'une proposition incidente ou, tout simplement, d'une incidente.

 

Exemples :

 

- Elle ne pouvait que regretter toutes les occasions, et elles ont été nombreuses, où elle aurait pu aider cette pauvre femme.

- Je lui ai dit, question de la taquiner, qu'elle ferait mieux de rester chez elle la prochaine fois.

- Il a baissé la tête et, ce qu'il n'avait jamais fait devant elle, s'est mis à pleurer.

- Ils ont, à ce qu'il paraît, remporté plusieurs prix.

- Paul savait que, à vrai dire, il aurait pu continuer de jouer encore quelques années.

 

 

Lorsqu’une proposition incidente est interrogative, la deuxième virgule remplace souvent le point d'interrogation.

 

Exemples :

 

- Odile croyait, faut-il être naïve, que ses collègues lui disaient toujours la vérité.

- Nous aurions pu, n'est-ce pas, planifier cette activité à un moment plus propice.

 

 

Si l'élément incident figure au début de la phrase, on omet évidemment la première virgule. De même, si l'élément incident figure à la fin de la phrase, la ponctuation finale remplace la deuxième virgule.

 

Exemples :

 

- Tu le sais, Hélène est allergique aux fruits de mer.

- Sauf votre respect, vous n’avez pas très bien réagi.

- Tu n'aimes pas ce cadeau, c'est évident.

- Nous aurions pu inviter d'autres personnes, disons Alain et Noémie.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles