Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La ponctuation
Les signes de ponctuation > Virgule



Virgule et incise

 

L'incise, qu'on appelle parfois incise de narration, est une proposition qu'on introduit à l'intérieur ou à la fin d'une autre proposition afin de signaler qu'on rapporte les paroles ou les pensées d'une personne. L’emploi de la virgule double permet de marquer l’insertion de la proposition incise; on met ainsi une virgule avant et après l'incise, puisqu'il s'agit d'un élément ajouté, qui n’appartient pas syntaxiquement à la phrase où il s’insère.

 

Exemples :

 

- Je n'arrive pas à croire, dit-il, que tu as oublié ce que je t'avais demandé.

- Il veut sûrement me faire comprendre, pensa-t-elle, que ce genre de chose ne l'intéresse pas.

 

La proposition incise figure souvent en fin de phrase, après les paroles citées; la deuxième virgule disparaît alors au profit du point final. De même, la première virgule peut être omise si les paroles rapportées se terminent par un point d'exclamation ou d'interrogation ou encore des points de suspension.

 

Exemples :

 

- Je ne comprends pas, je ne comprends pas, répétait-il.

- Encore une fois!(,) s'écria-t-elle, visiblement déçue.

- Qu'as-tu fait hier soir, finalement?(,) lui demanda-t-il.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles