Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La grammaire
Les pronoms > Pronoms personnels



Pronom tonique et mise en évidence

 

Lorsque l’on veut mettre en évidence le pronom personnel qui est le sujet d’un verbe, il arrive qu’on le fasse précéder de sa forme tonique; celle-ci est alors séparée du reste de la phrase par une pause, marquée à l’écrit par une virgule. Ainsi en est-il, dans les exemples suivants, des pronoms moi et lui, formes toniques des pronoms sujets je et il.

 

Exemples :

 

- Moi, j’aime bien me promener près d’un cours d’eau.

- Il préfère manger des biscuits au chocolat, lui.

 

 

Le pronom personnel sujet peut parfois être l’objet d’une ellipse.

 

Exemples :

 

- Lui, il veut réussir dans la vie; elle, veut réussir sa vie. (ellipse du pronom sujet elle)

- Marie festoyait; lui, travaillait. (ellipse du pronom il)

 

 

Le pronom sujet disparaît également lorsque la forme tonique est suivie de seul ou de même; dans ces cas, on omet la virgule.

 

Exemples :

 

- Toi seul connais la réponse.

- Elle-même en aurait fait autant pour toi.

 

 

La forme tonique des pronoms peut également mettre en évidence un pronom complément du verbe.

 

Exemples :

 

- Toi, Yves t’a épargné. (toi est la forme tonique du pronom complément te)

- Les enfants les trouvent très amusantes, elles. (elles est la forme tonique du pronom complément les)

- Vous, il vous a battu une bonne dizaine de fois. (la forme tonique vous est identique au pronom complément vous)

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles