Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La grammaire
L'adjectif > Cas particuliers d'accord de l'adjectif



Dernier et prochain

 

Les adjectifs dernier et prochain s’accordent selon la règle générale avec le ou les noms de jours ou de mois auxquels ils se rapportent. Ainsi, lorsqu’il est question de plusieurs jours ou de plusieurs mois passés ou à venir, dernier et prochain se mettent au pluriel.

 

Exemples :

 

- Le premier match a eu lieu vendredi dernier.

- La nouvelle boutique ouvrira en octobre prochain.

- Ils étaient en tournée en janvier et février derniers.

- Elle sera en congé lundi et mardi prochains.

 

Quand, dans l’écriture d’une date, il est important de faire mention de l’année (ce qui n’est pas toujours le cas), il est préférable de l’indiquer précisément, en chiffres : le 14 novembre 2015, en juin et en juillet 2015. Toutefois, on peut, dans certains contextes, avoir recours aux adjectifs dernier et prochain. Pour l’accord de ces adjectifs, certains grammairiens indiquent qu’il est logique de tenir compte du moment où le texte est rédigé, même si d’autres grammairiens préconisent l’accord au pluriel dans tous les cas où il est question de plusieurs jours.

 

Par exemple, si l’on est le 20 décembre 2015 et qu’on veut parler des quatrième, cinquième et sixième jours du même mois, on pourra accorder dernier avec les jours (dans ce contexte, eux seuls peuvent être « derniers »; décembre est le mois courant). De même, si l’on est le 20 décembre 2015 et qu’on veut parler du vingt-quatrième et du vingt-cinquième jours du même mois, on pourra accorder prochain avec les jours (dans ce contexte, eux seuls peuvent être « prochains »; décembre étant toujours, ici, le mois courant).

 

Exemples :

 

- Le salon a eu lieu les 4, 5 et 6 décembre derniers.

- La pièce a été présentée du 4 au 7 décembre derniers.

- Le rassemblement familial aura lieu les 24 et 25 décembre prochains.

- Tu seras en vacances du 23 au 31 décembre prochains, mais tu devras travailler le 1er janvier.

 

Si, toujours en date du 20 décembre 2015, on veut parler des quatrième, cinquième et sixième jours de novembre, on accordera dernier avec le mois, donc au singulier (on considérera alors que c’est le mois qui est « dernier »). De même, si l’on veut parler des vingt-quatrième et vingt-cinquième jours de janvier, on accordera prochain avec le mois, donc au singulier (on considérera alors que c’est le mois qui est « prochain ».)

 

Exemples :

 

- Le salon a eu lieu les 4, 5 et 6 novembre dernier.

- La pièce a été présentée du 4 au 7 novembre dernier.

- Le rassemblement familial aura lieu les 24 et 25 janvier prochain.

- Tu seras en vacances du 23 au 31 janvier prochain.

 

Si les dates s’échelonnent sur deux mois, dernier ou prochain se rapporte aux jours – et dans certains cas, aux mois – et s’écrit au pluriel.

 

Exemples :

 

- Irène était à Paris du 28 octobre au 4 novembre derniers. (On est en novembre ou en décembre, par exemple.)

- Je suis libre les 29, 30 octobre et 1er décembre prochains. (On est en septembre ou en octobre, par exemple.)

 

Quoi qu’il en soit, il est possible de simplifier cette règle et de faire dans tous les cas l’accord de dernier ou de prochain avec les jours (passés ou à venir) au pluriel.

 

Exemples :

 

- Le salon a eu lieu les 4, 5 et 6 novembre derniers.

- La pièce a été présentée du 4 au 7 novembre derniers.

 

 

Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter l’article Répétition de l’article devant des dates coordonnées.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles