Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La grammaire
Le verbe > Accord du verbe avec le sujet > Sujet qui est un pronom relatif



Qui, précédé d'un attribut

 

La règle générale d’accord du verbe dont le sujet est le pronom relatif qui est simple : le verbe de la proposition relative introduite par qui s’accorde avec l’antécédent de ce pronom; on aura ainsi : Il connaissait bien la femme qui arrivait; Moi qui suis tellement timide, j’ai osé lui parler.

 

Les choses se compliquent lorsque qui a pour antécédent un élément (pronom ou nom) qui est attribut du sujet de la principale. Deux cas d’accord sont alors possibles : le verbe de la proposition relative s'accorde soit avec l’attribut antécédent de qui (donc à la 3e personne), soit avec le sujet de la principale. Le problème se pose en fait lorsque ce sujet est de 1re personne (je ou nous) ou de 2e personne (tu ou vous).

 

Lorsque le verbe de la proposition principale est interrogatif ou négatif, le verbe de la proposition relative s'accorde avec l’attribut antécédent de qui, nom ou pronom.

 

Exemples :

 

- Êtes-vous celle qui a reçu le premier prix?

- Nous ne sommes pas ceux qui l'ont invité.

- Suis-je l’homme qui te rendra heureuse?

- Es-tu la personne qui saura m’aider?

 

Lorsque le verbe de la principale est affirmatif, le verbe de la proposition relative s'accorde généralement avec l'attribut antécédent de qui s'il s'agit d'un pronom démonstratif (celui, celle, ceux ou celles) ou d'un nom précédé de l’article défini ou du déterminant démonstratif; le verbe s’accorde alors à la 3e personne. Cependant, l'accord avec le pronom personnel sujet de la principale, même s'il est plus rare, est également possible.

 

Exemples :

 

- Nous sommes ceux qui ont fait cette proposition. (ou, plus rarement : Nous sommes ceux qui avons fait cette proposition.)

- Je suis celle qui est la plus apte à assumer ces fonctions. (ou, plus rarement : Je suis celle qui suis la plus apte à assumer ces fonctions.)

- Vous êtes de celles qui ont du talent. (ou, plus rarement : Vous êtes de celles qui avez du talent.)

- Vous êtes la journaliste qui a dénoncé ce scandale! (ou, plus rarement : Vous êtes la journaliste qui avez dénoncé ce scandale!)

- Je suis cette femme qui vous répond chaque jour au téléphone. (ou : Je suis cette femme qui vous réponds chaque jour au téléphone.)

 

Si l’antécédent de qui est un nombre sans article ni démonstratif (deux, trois, etc.), l’accord du verbe de la proposition relative se fait habituellement avec le pronom personnel.

 

Exemple :

 

- Nous sommes dix qui avons voté pour cette proposition.

 

Dans tous les autres cas, l'usage est indécis et les deux accords sont admis. C'est notamment le cas lorsque l'antécédent de qui est un nom précédé de l’article indéfini, d’un adjectif indéfini, d’un numéral ou encore de le seul, le premier, le dernier, etc.

 

Exemples :

 

- Tu es une femme curieuse qui aime beaucoup les voyages. (ou : Tu es une femme curieuse qui aimes beaucoup les voyages.)

- Nous sommes des êtres qui errent sur Terre. (ou : Nous sommes des êtres qui errons sur Terre.)

- Nous étions deux amis qui voulions nous inscrire au cours. (ou : Nous étions deux amis qui voulaient s’inscrire au cours.)

- Vous étiez la première qui voulait participer à la compétition. (ou : Vous étiez la première qui vouliez participer à la compétition.)

- Nous sommes les seuls qui peuvent vous aider. (ou : Nous sommes les seuls qui pouvons vous aider.)

- Vous êtes des spécialistes qui connaissent le sujet à fond. (ou : Vous êtes des spécialistes qui connaissez le sujet à fond.)

 

 

Lorsque qui est précédé d’une apostrophe plutôt que d’un attribut, le verbe est généralement à la deuxième personne (du singulier ou du pluriel, selon le contexte), à moins qu’on ne s’adresse pas directement à la personne.

 

Exemples :

 

- Vilain élève qui as dérangé tous les autres pendant l’examen!

- Profitez de votre liberté, rêveurs qui marchez sans but.

- Imbécile qui pense que je l’ai trahi. (Ici, on ne s’adresse pas directement à la personne.)

 

 

Pour savoir comment accorder le verbe qui suit une expression comme un des… qui ou un de ceux qui…, vous pouvez consulter l'article Un des… qui, un de ceux qui….

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles