Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La ponctuation
Les signes de ponctuation > Points de suspension



Points de suspension : généralités

 

Les points de suspension (…), aussi appelés trois points ou anciennement points suspensifs, expriment de l’inaccompli, de l’inachevé, du non-dit, bref, l’expression incomplète d’une idée. La phrase est laissée en suspens (comme l’indique le terme suspension), soit parce que le locuteur a été interrompu, soit parce que l’auteur veut marquer une pause; il revient alors au lecteur d’imaginer la suite. Cette pause peut exprimer, par exemple, une hésitation du narrateur, une réflexion qui se prolonge, un silence, un secret, un sentiment tel que la perplexité, un effet de surprise ou un choc à venir, les rêveries ou les méandres d’un monologue intérieur.

 

Exemples :

 

- « Nous avons vraiment songé à rev… » Les cloches retentirent soudain. Une clameur s’éleva dans les rues du village. Les visages se tournèrent vers la fenêtre et le maire s’interrompit malgré lui.

- J’ai du mal à parler de cela, vous savez La blessure est encore vive et je disons que je n’aime pas ressasser ces souvenirs.

- Et alors, que pourrais-tu faire? Plus rien!

- Il allait enfin ouvrir ce paquet. Il contenait un poisson mort.

- Elle se dit qu’il faut partir vite, se dépêcher une petite valise suffit ne pas oublier la clé La maison est nette les vêtements pliés Partir loin et ne plus réfléchir

 

 

Dans un dialogue, les points de suspension se placent parfois en début de phrase : ils servent alors de raccord avec ce qui précède. Par exemple, un interlocuteur qui a été interrompu par une intervention extérieure reprendrait sa phrase dans une deuxième réplique commençant par des points de suspension; ou encore, ils peuvent lier de façon explicite les paroles de deux personnages, où le second termine la phrase du premier.

 

Exemples :

 

— Il me semble que vous

(Un bruit de fracas se fait entendre.)

vous êtes un peu irritable ces jours-ci.

 

— Il était une fois, commença Louis en assoyant la petite Jasmine sur ses genoux.

un petit chaperon rouge! s’écria la fillette d’une voix enjouée.

 

 

Enfin, les points de suspension sont également utilisés dans les énumérations incomplètes, pour signifier qu’il y aurait d’autres éléments à mentionner. Ils sont employés dans ce sens au lieu de etc. (abréviation de et cetera « et les autres choses ») et ne doivent donc pas figurer à la suite de cette abréviation, car ce serait une répétition inutile.

 

Exemples :

 

- On peut ajouter, selon ses préférences, du basilic, de l’origan, de l’estragon

- Il s’informa de son père, de sa mère, de ses frères et sœurs, de ses oncles et tantes Toute la parenté y passa.

- Pensons aux grands thèmes de la condition humaine : la vie, l’amour, la mort, la liberté

 

 

Les points de suspension vont par trois, sans espace entre chaque point. Il n’y a pas d’espacement avant ce signe mais un espacement après, sauf s’il est suivi d’une virgule, d’un point d’interrogation ou d’un point d’exclamation.

 

Lorsque des points de suspension sont placés à la fin d’une phrase, ils tiennent lieu de ponctuation finale et se confondent avec le point. Selon les codes typographiques, ils se confondent aussi avec le point abréviatif, mais d’autres ouvrages indiquent plutôt que ces deux signes doivent être combinés, et séparés par une espace insécable. Les points de suspension peuvent aussi se combiner avec d’autres signes de ponctuation. Ils sont suivis d’une minuscule ou d’une majuscule, selon qu’ils terminent la phrase ou non.

 

Exemples :

 

- J’aimerais vous parler…, j’imagine que vous aussi Une discussion s’impose.

- Qu’allait-il devenir maintenant?… On craignait le pire

- Que voulez-vous? Des noms, de l’argent, des excuses…?

- Mais je n’ai rien fait!… Demain, on m’accusera de vol, de meurtre, de viol…!

- Manifestement, vous ne connaissez pas la société Crocs inc (ou : Crocs inc. …)

 

 

Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter l’article Points de suspension : emplois divers.

 

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles