Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La grammaire
Le verbe > Accord du verbe avec le sujet > Cas particuliers d'accord du verbe



Nom d'entreprise

 

Nom formé d’un générique et d’un spécifique

 

Un nom d’entreprise, naguère appelé raison sociale, est souvent formé de deux parties, soit un générique, qui dénomme de façon générale l’entreprise, et un spécifique, qui distingue cette entreprise des autres.

 

Exemples :

 

- Salon de coiffure Vénus

- Produits alimentaires Germain

- Pneus Sécur

 

Lorsque c’est le cas, on fait accorder le verbe (et le participe passé ou l’adjectif) qui s’y rapporte avec le générique. Notons que, dans le corps d’une phrase, on ajoute généralement un article devant le générique (contracté au besoin et sans majuscule), mais que certains génériques singuliers qui désignent un type de produit plutôt qu’un type d’établissement sont employés sans article.

 

Exemples :

 

- Le Restaurant Régal sert maintenant le petit déjeuner à partir de 7 h. (accord au singulier avec le générique Restaurant)

- Ce sont les Films JDA qui coproduiront le prochain film de Roy Dupuis. (accord au pluriel avec le générique Films)

- Pour mieux servir leurs clients, les Chaussures Modelor se sont associées à un commerçant en ligne. (accord au pluriel et au féminin avec le générique Chaussures)

- Voilà six mois que les Ensembles Urbi sont engagés dans ce projet. (accord au pluriel et au masculin avec le générique Ensembles)

- C’est pourquoi l’Atelier de nettoyage Sinet vous donnera toute satisfaction. (accord au singulier avec le générique Atelier de nettoyage)

- Les Éditions ABC ont reçu la plainte de madame Cassandra Trudel. (accord au pluriel avec le générique Éditions)

- C’est le Groupe Intertex qui commandite la conférence d’ouverture. (accord au singulier avec le générique Groupe)

- L’offre a été proposée aux Laboratoires Nature, qui se sont empressés de l’accepter. (accord au pluriel et au masculin avec le générique Laboratoires, employé avec l’article contracté aux)

- Gaz Métro propose des tarifs exceptionnels présentement. (accord au singulier avec le générique Gaz, employé sans article)

 

 

Nom formé d’un spécifique seulement

 

Le nom d’une entreprise n’est parfois formé que d’un spécifique.

 

Exemples :

 

- Espace plus

- Bleu pervenche

 

Si c’est le cas, le verbe peut s’accorder soit avec le premier (ou le seul) nom qui le compose, s’il s’agit d’un nom commun, soit avec le nom entreprise ou société sous-entendu.

 

Exemples :

 

- Esprit était fier (ou : était fière) d’annoncer avoir fait des profits inégalés le trimestre dernier. (accord possible avec le nom commun masculin esprit ou avec le nom féminin entreprise sous-entendu)

- Octave est heureuse de vous annoncer sa réouverture. (accord possible avec le nom commun féminin octave ou avec le nom féminin entreprise sous-entendu)

- Air Canada est décidé (ou : est décidée) à renforcer la sécurité dans ses avions. (accord possible avec le nom commun masculin air ou avec le nom féminin société sous-entendu)

- Hydro-Québec est intervenue pour réparer un transformateur défectueux. (accord avec le nom féminin société sous-entendu)

- Soquam s’est équipée d’appareils sanitaires perfectionnés. (accord avec le nom féminin entreprise sous-entendu)

 

 

Ajout d’un élément à caractère générique devant le nom exact

 

On peut faire précéder un nom d’entreprise d’un élément à caractère générique approprié (sans majuscule). Dans ce cas, le nom de l’entreprise peut être en apposition ou être précédé de la préposition de. Ce procédé s’applique notamment dans le cas où le nom d’entreprise commence par un article contracté ou par une préposition, ou lorsque le nom d’entreprise est, en fait, un numéro. Notons que, dans certains contextes, le mot générique (société, entreprise, agence, organisme, etc.) peut être nécessaire soit pour remplacer le nom d’entreprise, soit pour faciliter la reprise de ce nom par un pronom.

 

Exemples :

 

- l’entreprise de construction Espace plus

- la galerie d’art Bleu pervenche

- la société des Pneus Sécur

- la boutique Aux trois lucarnes

- le restaurant Chez Ulysse

- la société de capitaux 1122334455

- Bombardier […]. On vient de lui […].

- Bombardier […]. Cette société vient de […].

- La société Bombardier […]. Elle vient de […].

 

Quand on place un générique devant un nom d’entreprise, on accorde le verbe avec ce générique.

 

Exemples :

 

- La société Plurimage a été vendue la semaine dernière.

- La société Air Canada est décidée à renforcer la sécurité dans ses avions.

- La société des Pneus Sécur ouvre une nouvelle succursale.

- La boutique Aux trois lucarnes est heureuse de vous annoncer sa réouverture.

- Le restaurant Chez Ulysse est fier de célébrer ses dix ans.

- L’entreprise 1234-5678 QUÉBEC INC. a été fondée en 2002.

 

 

Nom qui contient un article

 

Si un nom d’entreprise formé d’un spécifique seul contient un article (avec une majuscule initiale), le verbe s’accorde avec le spécifique. Il en va de même lorsqu’un nom d’entreprise formé d’un générique et d’un spécifique commence par un article (bien que la présence de l’article soit déconseillée dans ce type de dénomination). Notons que l’article se contracte au besoin.

 

Exemples :

 

- Le Château ouvrira bientôt un magasin dans le quartier.

- La Capitale s’est vue dans l’obligation de revoir ses critères d’admissibilité.

- Pour la mode, Les mille et une nuits sont fort réputées.

- Les publications Prodomo fournissent leurs statistiques de tirage.

- Les éditions Dutour publieront quinze nouveaux titres en septembre.

- Si vous souhaitez vous procurer une tunique originale, il faut absolument penser aux Mille et une nuits! (et non : penser à Les mille et une nuits)

- Le dernier essai d’Alexandre Demers, son troisième publié aux Éditions Dutour, suscite déjà la controverse. (et non : à Les éditions Dutour)

 

 

Et Associés

 

Si un nom d’entreprise est composé de patronymes ou s’il comprend les expressions et Associés, et Compagnie, et Cie, et Fils, etc., le verbe est au pluriel. L’accord peut aussi se faire au singulier avec un élément à caractère générique en apposition.

 

Exemples :

 

- Dufour, Deschênes & Desmeules ont obtenu un contrat important.

- Michel Poirier et Associés sont fiers d'annoncer l'ouverture d'une nouvelle succursale.

- Allaire & Bédard informent leur aimable clientèle de leur promotion.

- Nicole Duchesne et Cie sont heureuses de fêter leur premier anniversaire.

- Roy, Ducharme et Associés, société d’import-export, a installé ses bureaux à Sherbrooke.

(Accord avec l’élément à caractère générique société d’import-export en apposition)

 

 

Pour en savoir davantage sur l'emploi des majuscules dans les noms d’entreprises, vous pouvez consulter l'article Entreprises.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : décembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles