Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La ponctuation
Les signes de ponctuation > Barre oblique



Barre oblique, signe d'opposition

 

La barre oblique peut marquer une relation d’opposition entre deux mots qui, dans certains contextes, évoquent des réalités contraires. Selon le contexte, on peut faire ressortir l’idée de choix, de rapprochement ou d’opposition entre les deux éléments mis en relation.

 

Exemples :

 

- Elle est placée devant l’éternel dilemme travail/famille.

- La pancarte ouvert/fermé de la boutique a disparu.

- L’opposition langue/discours est un principe fondamental en linguistique.

- Le doublet hôtel/hôpital est issu de l'étymon latin hospitale.

 

Dans tous les cas, il s’agit d’opposition entre deux idées et d’association de deux mots qui sont temporaires, et non de constructions permanentes comme le sont les mots composés. Si ces associations deviennent figées et acquièrent ainsi une certaine permanence, les deux mots sont liés par un trait d’union et non par la barre oblique. On dira par exemple : la conciliation travail-famille, le rapport qualité-prix, le centre mère-enfant, etc.

 

 

C’est également pour marquer l’opposition que la barre oblique sépare un segment (mot, expression ou phrase) de sa traduction. Si les mots traduits sont courts, le signe n'est pas précédé ni suivi d'un espacement; toutefois, lorsqu'ils sont plus longs, il est préférable de mettre un espacement avant et après l'oblique.

 

Exemples :

 

fourche/fork

arrache-pissenlit / dandelion weeder

 

 

Pour en connaître davantage, vous pouvez consulter les articles Barre oblique : généralités, Barre oblique, signe de division et Barre oblique, signe de séparation.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles