Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La ponctuation
Les signes de ponctuation > Parenthèses



Parenthèses : emplois divers

 

Les parenthèses se prêtent à plusieurs emplois particuliers, propres à certains contextes. Ainsi, dans une énumération, on peut faire précéder chaque élément d’une lettre minuscule italique ou d’un chiffre en caractères romains que l’on fait suivre immédiatement d’une parenthèse fermante – c’est l’un des rares cas où la parenthèse n’est pas employée en paire. Le mot qui suit peut commencer par une majuscule ou par une minuscule.

 

Exemples :

 

Les compétences suivantes constituent des atouts importants :

a) la connaissance d’une troisième langue;

b) la maîtrise du logiciel ABC;

c) une expérience d’un an ou plus en gestion de personnel.

 

Les compétences suivantes constituent des atouts importants :

1) la connaissance d’une troisième langue;

2) la maîtrise du logiciel ABC;

3) une expérience d’un an ou plus en gestion de personnel.

 

 

On peut aussi employer les parenthèses dans un index alphabétique, lorsque l’ordre des mots de l’expression faisant l’objet d’une entrée est inversé. On met alors le début de l’expression entre parenthèses, après le mot constituant l’entrée de l’index.

 

Exemples :

 

- Participe passé employé avec avoir (accord du)

- Environnement (protection de l’)

 

 

Lorsqu’on utilise des mots-codes comme bis, ter et refrain, on les met généralement entre parenthèses. Ces mots sont souvent employés dans les partitions musicales et dans les textes de chansons. Bis signifie qu’on doit chanter une deuxième fois le passage en question; ter signifie qu’on doit le chanter trois fois; et refrain signifie qu’on doit chanter le refrain à cet endroit. On écrit bis et ter en italique, puisqu’il s’agit de mots latins.

 

Exemples :

 

Gens du pays, c’est votre tour

De vous laisser parler d’amour (bis)

 

Et pleure et pleure encore

Qu’avec toutes les larmes qui tombent

J’ai pensé calmer mes remords

Et fournir en eau le tiers-monde

(refrain)

(Daniel Bélanger)

 

 

On emploie également les parenthèses dans d’autres contextes, notamment :

 

- dans les formules ou les expressions algébriques;

- pour encadrer une traduction;

- pour donner la référence d’une citation (consultez l’article Renvois et références en bas de page);

- pour répéter un nombre en lettres (lorsqu’il est écrit en chiffres) ou en chiffres (lorsqu’il est écrit en lettres) (consultez l’article Écriture des nombres en chiffres);

- pour encadrer le nom de la province dans une adresse postale canadienne (consultez l’article Province, territoire, État);

- pour présenter un fil d’Ariane ou mettre en évidence une adresse Web qui ne s’intègre pas dans un texte (consultez les articles Fil d’Ariane et Écriture d’une adresse URL ou Web).

 

 

Pour en savoir davantage sur les différentes façons de présenter une énumération, vous pouvez consulter l’article Majuscule dans les énumérations.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles