Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La ponctuation
Les signes de ponctuation > Deux-points



Deux-points dans les titres

 

Dans un titre, le deux-points établit une relation logique particulière entre un sujet (le thème) et ce qu’on en dit (le propos). Cet emploi du deux-points permet d’annoncer à la fois le sujet du texte et l’idée dominante, tout en réduisant au minimum le nombre de mots utilisés. L’ellipse que permet le deux-points crée ainsi un effet percutant. Un titre ou un sous-titre ne se termine toutefois jamais par un deux-points.

 

Exemples :

 

- Pablo Picasso : le peintre du siècle

- Pollution atmosphérique : toujours d’actualité

- Alcool au volant : des lois plus sévères?

 

 

Dans une notice bibliographique, on peut également lier le titre et le sous-titre par le deux-points. Le sous-titre prend alors normalement la minuscule.

 

Exemple :

 

DOPPAGNE, Albert. La bonne ponctuation : clarté, efficacité et présence de l’écrit, 3e éd., Bruxelles, Duculot, 1998, 102 p.

 

 

Pour en savoir davantage à propos du deux-points ou de la notice bibliographique, vous pouvez consulter, entre autres, les articles Deux-points : généralités et Éléments de la notice bibliographique.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles