Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La grammaire
Le nom > Pluriel des noms > Noms dans les expressions figées



Parent pauvre

 

L’expression métaphorique (être) le parent pauvre (de quelque chose) désigne une chose négligée, ou considérée comme secondaire par rapport à d’autres.

 

Exemples :

 

- Le documentaire est le parent pauvre de l’industrie cinématographique.

- La statistique est en quelque sorte le parent pauvre des mathématiques.

- La maladie mentale est le parent pauvre de notre système de santé.

 

Cette expression est étroitement liée à l’expression traiter quelqu’un en parent pauvre, qui exprime la même idée mais que l’on emploie habituellement en parlant de personnes et non de choses. La locution parent pauvre s’emploie aussi au pluriel pour parler de plusieurs personnes. Toutefois, son emploi au féminin (parente pauvre) est plus discutable étant donné le caractère figé de cette locution.

 

Exemples :

 

- Certains amis le traitent en parent pauvre.

- Les ouvriers de cette entreprise sont traités en parents pauvres.

- Même de nos jours, certaines communautés sont traitées en parents pauvres.

- Les bédéistes sont les parents pauvres de la littérature.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles