Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Le vocabulaire
Nuances sémantiques



Pyromane et incendiaire

 

Le terme pyromane désigne une personne qui souffre d’une impulsion obsédante qui la pousse à allumer des incendies. La pyromanie est donc une maladie et relève de la psychiatrie.

 

Le terme incendiaire désigne une personne qui allume volontairement un incendie. Cette personne peut le faire par pyromanie, auquel cas on l’appellera pyromane, mais elle peut également mettre le feu par malveillance et, dans ce cas, on devrait éviter d’employer le terme pyromane. S’il est vrai que, dans la langue courante, on confond parfois les deux termes – et certains dictionnaires les consignent comme synonymes –, il est toutefois préférable de conserver cette distinction pertinente. Tant qu’on ne connaît pas les motifs qui ont poussé un individu à allumer un incendie, il vaut mieux le désigner comme un incendiaire.

 

Exemples :

 

- La police croit que les trois incendies d’hier auraient été allumés par un incendiaire.

- Le pyromane se tenait à proximité de l’incendie qu’il venait de provoquer.

- Les conclusions de l’enquête confirment que ces incendies volontaires étaient le fait d’un pyromane.

 

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles