Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La rédaction et la communication
Bibliographie et citations > Citations



Citation avec incise

 

Dans le contexte de la citation, une incise est une proposition courte, composée d’un verbe suivi de son sujet, qui indique que l’on rapporte les paroles de quelqu’un. Quand une incise brève interrompt une citation, elle est encadrée de virgules et aucun guillemet n’est ajouté. Cependant, si l’incise est longue, il est préférable de ne pas l’inclure dans la citation, c’est-à-dire qu’il vaut mieux suspendre la citation et de la reprendre par la suite.

 

Exemples :

 

« Il ne nous reste plus, ajouta le secrétaire, qu’à transmettre le dossier aux autorités compétentes. »

 

« Il ne nous reste plus », ajouta le secrétaire d’une voix tonitruante qui réveilla d’un seul coup l’assistance endormie, « qu’à transmettre le dossier aux autorités compétentes. »

 

 

Quand l’incise se trouve à la fin de la citation, le point final de la citation est omis, sauf s’il s’agit d’un point d’exclamation ou d’interrogation, ou encore de points de suspension. La virgule qui précède l’incise est alors facultative dans ces derniers cas.

 

Exemples :

 

« Je me sens mal », dit-elle d’une voix éteinte.

 

« Diantre! », s’écria-t-il.

 

« Et ils vécurent heureux… », conclut la lectrice.

 

 

Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter l’article Ponctuation et citation.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : janvier 2018

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles