Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La rédaction et la communication
Bibliographie et citations > Bibliographie et notices bibliographiques > Notices par types de documents



Document sonore ou audiovisuel

 

Dans la section Notices par types de documents, la Banque de dépannage linguistique présente les règles essentielles auxquelles les références bibliographiques doivent se conformer. Chaque article de cette section propose des principes de base en matière de présentation des références bibliographiques lorsqu’il s’agit de livres, d’articles, de sites Web, de disques, de photographies, etc. Ces principes sont illustrés par des exemples réels, semi-fictifs ou fictifs. Pour les nombreux cas particuliers qui peuvent se présenter et qu’il est impossible de traiter dans la Banque, on consultera cependant avec profit un ouvrage spécialisé ou un protocole bibliographique plus complet.

 

L’information nécessaire pour rédiger la notice bibliographique de documents audiovisuels et sonores se trouve généralement dans le générique, sur l’étiquette figurant sur le document ou sur l’emballage. Toutefois, certains renseignements peuvent manquer. Si la notice est complétée à l’aide d’ouvrages de référence, l’information doit être présentée entre crochets.

 

 

Document sonore

 

Pour les documents sonores, on indique d’abord qui est la personne responsable du contenu intellectuel de l’œuvre (auteur ou auteure, journaliste, compositeur ou compositrice, par exemple). Le type de document est mentionné entre crochets après le titre.

 

Il faut se rappeler que la référence bibliographique ne porte pas sur l’œuvre interprétée, mais plutôt sur le document. C’est donc la date de création du document qu’il faut inscrire. Prenons l’exemple d’une symphonie composée par Beethoven en 1808 et enregistrée sur disque compact en 2013. La date de création du document est donc 2013.

 

Exemple :

 

DALAIR, Hélène. Mantra, [Enregistrement sonore], [Sainte-Catherine, Québec], Yoga Monde, c2011, 1 disque (57 min 5 s), YM2 2011.

 

 

Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter l’article Disque, plage de disque ou livre audio.

 

 

Document audiovisuel

 

Pour les documents audiovisuels (films, vidéos, etc.), on indique d’abord le titre, puis le réalisateur ou la réalisatrice, la maison de production ainsi que la durée et d’autres caractéristiques techniques.

 

Le type de document figure entre crochets après le titre.

 

Exemples :

 

Godin : documentaire sur la vie et l’œuvre du député-poète Gérald Godin, [Enregistrement vidéo], réalisateur : Simon Beaulieu, [Montréal], Les Films du 3 mars, c2011, DVD, 75 min.

 

J’ai pas dit mon dernier mot, [Enregistrement vidéo], réalisateur : Yvon Provost, Montréal, Québec, Office national du film, 1986, vidéocassette VHS, 59 min 35 s.

 

La Loi 101 : le malaise de René Lévesque et le combat de Camille Laurin, [Enregistrement vidéo], réalisateur : Jean-Claude Le Floch; [présentation, Guy Gendron; journaliste, Richard Fortin], [Montréal], Société Radio-Canada, [2010], DVD, 43 min 40 s.

 

Planète Yoga Planet Yoga, [Enregistrement vidéo], réalisateur : Carlos Ferrand; producteurs : Nathalie Barton et Ian Quennville, [Montréal], InformAction; distributeur, TVA Films, c2012, 87 min.

 

 

Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter les autres articles de la section Notices par types de documents. Vous pouvez également consulter les articles Bibliographie, Éléments de la notice bibliographique, Formules et abréviations en usage dans les références bibliographiques et Présentation auteur-date.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : janvier 2018

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles