Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La rédaction et la communication
Bibliographie et citations > Bibliographie et notices bibliographiques > Notices par types de documents



Texte législatif

 

Dans la section Notices par types de documents, la Banque de dépannage linguistique présente les règles essentielles auxquelles les références bibliographiques doivent se conformer. Chaque article de cette section propose des principes de base en matière de présentation des références bibliographiques lorsqu’il s’agit de livres, d’articles, de sites Web, de disques, de photographies, etc. Ces principes sont illustrés par des exemples réels, semi-fictifs ou fictifs. Pour les nombreux cas particuliers qui peuvent se présenter et qu’il est impossible de traiter dans la Banque, on consultera cependant avec profit un ouvrage spécialisé ou un protocole bibliographique plus complet.

 

Dans la référence bibliographique d’un texte de loi, c’est un document qu’on cite; c’est pourquoi on écrit son titre en italique. Mais lorsqu’il est question d’une loi dans un texte, il s’agit le plus souvent d’une « disposition prise par le pouvoir législatif » et non pas du document qui en reproduit le contenu; c’est pourquoi, dans ce dernier cas, le nom de la loi s’écrit en romain.

 

La description bibliographique d’un texte de loi se présente généralement de la façon suivante :

 

PAYS OU ÉTAT RESPONSABLE. Titre, chapitre, lieu d’édition, maison d’édition, année, page ou pages.

 

Le nom du pays ou de l’État responsable s’écrit en majuscules et est suivi d’un point. Le titre de la loi est en italique et est suivi d’une virgule. Apparaissent ensuite les mentions de chapitre (en toutes lettres ou en abrégé), de lieu d’édition, de maison d’édition et d’année. Chacune de ces mentions est également suivie d’une virgule. La description bibliographique du texte de loi se termine par la mention de la page ou des pages. Il y a un point à la toute fin.

 

Exemples :

 

Loi

 

QUÉBEC. Charte de la langue française : RLRQ, chapitre C-11, à jour au 1er avril 2013, [Québec], Éditeur officiel du Québec, 2013.

 

Charte de la langue française (RLRQ), chapitre C-11 : à jour au 1er avril 2013, [Québec], Éditeur officiel du Québec, 2013.

 

 

Recueil de lois

 

CANADA. Lois révisées du Canada : une révision réalisée sous le régime de la Loi sur la révision des Lois Revised Statutes of Canada: Prepared Under the Authority of the Statute Revision Act, Ottawa, Imprimeur de la Reine, 1985, 8 v.

 

(L’abréviation v. signifie « volume ».)

 

Pour en savoir davantage sur les notices bibliographiques de documents bilingues, vous pouvez consulter l’article Document bilingue.

 

 

Règlement d’application d’une loi

 

QUÉBEC. Règlements adoptés en vertu de la Charte de la langue française, C-11, r. 1 à r. 12, à jour au 7 février 2012, [Québec], Éditeur officiel du Québec, c2012, pag. multiple.

 

(L’abréviation pag. signifie « pagination ».)

 

« Règlement modifiant le Règlement sur la qualité de l’eau potable », Gazette officielle du         Québec, Partie 2, 142e année, no 47, 24 novembre 2010, p. 4645-4662.

 

 

Chapitre d’une loi

 

« La francisation des entreprises » dans QUÉBEC. Charte de la langue française : LRQ, chapitre C-11, à jour au 14 juin 2011, [Québec], Éditeur officiel du Québec, c2011, chapitre v, art. 135-156.

 

(L’abréviation art. signifie « article ».)

 

 

Notons que le protocole bibliographique d’un chapitre de loi est le même que celui d’un chapitre de livre. Pour en savoir davantage à ce sujet, vous pouvez consulter l’article Article ou chapitre dans un livre.

 

 

Pour en savoir davantage sur les références bibliographiques en général, vous pouvez consulter les articles Bibliographie, Éléments de la notice bibliographique, Formules et abréviations en usage dans les références bibliographiques et Présentation auteur-date.

 

 

Pour en savoir davantage sur l’emploi de la majuscule dans les dénominations de textes législatifs, vous pouvez consulter l’article Charte, loi, règlement et article.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : janvier 2018

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles