Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La rédaction et la communication
Figures de style > Figures jouant sur la forme des mots



Anacyclique et palindrome

 

Un anacyclique est un mot ou une expression pouvant se lire de gauche à droite ou de droite à gauche, en ayant toujours un sens. Pour ce faire, on ne doit pas tenir compte des signes diacritiques, des accents, des apostrophes, de la ponctuation ou de la séparation entre les mots : seul l’ordre des lettres importe.

 

Exemples :

 

- Trace se lit de droite à gauche écart

- Snob se lit de droite à gauche bons

- Léon se lit de droite à gauche Noël

 

L’anacyclique dont le sens demeure identique, qu’on le lise de gauche à droite ou de droite à gauche, est appelé palindrome.

 

Exemples :

 

- Laval

- Radar

- L’âme sûre ruse mal

- À l’étape, épate-la

- Ésope reste ici et se repose

- À révéler mon nom, mon nom relèvera

- À l’autel elle alla, elle le tua là

- Ainsi Anaïs nia

- Karine alla en Irak

 

L’anacyclique dont le sens diffère selon qu’on le lise de gauche à droite ou de droite à gauche est aussi analysé comme une anagramme. Pour en savoir plus sur cette notion, vous pouvez consulter l’article Anagramme.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : janvier 2018

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles