Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




L'orthographe
Emploi du trait d'union > Mots composés > Mots composés avec préfixe ou élément grec ou latin



Pro-

 

L’élément pro- vient de la préposition latine pro, qui signifiait « avant, en avant de » ou encore « dans l’intérêt de, à la place de ». On a peine à le reconnaître dans des mots comme : progrès, procrastination, pronom, proposer, procréer, etc.

 

En français, cet élément est employé principalement avec le sens « en faveur de, partisan », où il s’oppose à anti-. Les composés formés avec pro- s’écrivent avec ou sans trait d’union. Toutefois, afin de faciliter la prononciation, pro- est suivi d’un trait d’union si le second élément commence par i ou u. Dans les composés où le second élément est un nom propre ou un sigle, le trait d’union est aussi obligatoire.

 

Exemples :

 

- Cet analyste propalestinien a commenté l’événement. (ou pro-palestinien)

- Un terroriste pro-indochinois a proféré des menaces de mort à l’endroit du président.

- Des Américains pro-Bush ont manifesté toute la journée devant la Maison-Blanche.

- Ce journaliste pro-ONU a publié un livre sur l’histoire de cette institution.

 

Les composés formés avec pro- suivent la règle générale et prennent la marque du pluriel au besoin. Lorsque les éléments sont séparés par un trait d’union, seul le second prend la marque du pluriel; les composés formés avec un nom propre ou un sigle sont toutefois invariables.

 

Exemples :

 

- Plusieurs étrangers proasiatiques ont assisté à cette célébration bouddhiste. (ou pro-asiatiques)

- Ce groupe de manifestants est composé uniquement de pro-Américains.

- Un grand nombre de combattants pro-Arafat ont été tués au cours des dernières années.

 

Pro peut également être l’abréviation du nom ou de l’adjectif professionnel. Cet emploi est toutefois familier; dans un style soutenu, on privilégiera le nom ou l’adjectif professionnel.

 

Exemples :

 

- Les professionnels du sport peuvent gagner une fortune. (et non les pros)

- Ma sœur vient de terminer ses études mais elle fait déjà très professionnelle. (et non pro)



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles