Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La prononciation
Prononciation de mots particuliers



Faon, paon et taon

 

En France, le groupe de lettres aon des mots faon, paon et taon se prononce toujours de la même façon : [9] (an) et on dit [f9] (fan), [p9] (pan) et [t9] (tan). Au Québec, on dit aussi [f2] (fan) et [p2] (pan), mais taon se prononce généralement [t7] (ton).

 

Les prononciations [f9] (fan) et [p9] (pan) remontent au XVIe siècle. L'évolution phonétique et orthographique depuis le latin a conduit à la prononciation [9] (an) et au graphème aon.

 

Le cas de taon est différent. Taon s’est autrefois prononcé [ta7] (ta-on); on avait même introduit un h dans le mot pour marquer cette prononciation et l'on écrivait tahon. Les graphies taon et tahon ont coexisté et l'Académie a tranché en faveur de taon en 1718. Les prononciations [t9] (tan) et [t7] (ton) étaient également en concurrence. C’est d’ailleurs cette dernière prononciation que prescrivait l’Académie française au XVIIIe siècle. En France, la prononciation s'est orientée vers [t9] (tan) dès le XIXe siècle, alors qu’au Québec, elle est demeurée [t7] (ton).

 

 

Pour pouvoir visualiser la transcription en alphabet phonétique international (API), qui apparaît entre crochets, vous devez avoir la police de caractères API TLFQ. Vous pouvez la télécharger sur notre site en cliquant ici. Pour vous familiariser avec les symboles de l'API utilisés dans la BDL, vous pouvez consulter l'article Alphabet phonétique international.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : janvier 2018

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles