Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La prononciation
Prononciation de mots particuliers



Gageure

 

Doit-on prononcer [gaGyR] (ga-jur) ou [gaG4R] (ga-jeur)? La question n'est pas nouvelle et même si les ouvrages recommandent unanimement la prononciation qui rime avec injure, il semble que dans l'usage populaire, et même dans la langue courante, les deux prononciations se côtoient depuis très longtemps. Dès la fin du XVIIe siècle, les lexicographes sentaient déjà le besoin de fournir des indications sur la manière de prononcer ce mot, attestant ainsi indirectement une certaine confusion.

 

Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette hésitation. Certains avancent l'hypothèse d'une mauvaise interprétation de la finale que l'on aurait assimilée à un suffixe -eure (meilleure, majeure) alors qu'il s'agit du suffixe -ure. D'autres l'attribuent à l'influence du substantif gageur « personne qui gage », courant à époque ancienne. À tout cela, s'ajoute bien sûr l'influence de l'orthographe sur la prononciation.

 

Mais c'est sans doute le recul de l'emploi du mot gageure devant son concurrent pari, qui allait par la suite le supplanter dans l'usage courant, du moins en France, qui a favorisé une prononciation altérée. Au Québec, le mot est resté disponible et même si son synonyme pari est bien connu, il n'a pas encore délogé gageure dans ce sens. Pour en savoir plus sur ces deux termes, vous pouvez consulter l'article Gageure et pari.

 

La graphie gageüre, avec un tréma sur le u pour indiquer que la voyelle doit être prononcée avec son timbre propre, est l'une des recommandations des Rectifications de l'orthographe de 1990. Cette graphie avait été proposée par l'Académie française en 1975, mais celle-ci y avait renoncé en 1987. L'adoption de la graphie gageüre permettra sans doute de mettre fin à l'éternelle confusion entourant la prononciation du mot.

 

 

Pour pouvoir visualiser la transcription en alphabet phonétique international (API), qui apparaît entre crochets, vous devez avoir la police de caractères API TLFQ. Vous pouvez la télécharger sur notre site en cliquant ici. Pour vous familiariser avec les symboles de l'API utilisés dans la BDL, vous pouvez consulter l'article Alphabet phonétique international.

 

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : janvier 2018

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles