Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La prononciation
Prononciation de mots particuliers



Moelle

 

Le mot moelle se prononce habituellement [mwal] (moil) comme le mot étoile. Les dérivés moelleux, moelleusement et moellon se prononcent de la même façon. Les ouvrages de référence consignent aussi parfois la prononciation [mwEl] (moèl), qui est considérée comme vieillie.

 

À l’époque où la diphtongue oi se prononçait [wE] (ouè), et non [wa] (oua), moelle se prononçait [mwEl] (moèl). C’est sans doute par analogie avec l’évolution phonétique de cette diphtongue que l’on dit aujourd’hui [mwal] (moil) plutôt que [mwEl] (moèl). L'influence de l'orthographe sur la prononciation a probablement ralenti cette évolution et fait subsister la prononciation [mwEl] (moèl).

 

La moelle est la substance molle et graisseuse à l’intérieur des os. L’adjectif moelleux, qui signifiait anciennement « qui contient de la moelle », a progressivement pris le sens moderne de « qui est doux au toucher ou au goût ». Aujourd’hui, l’adjectif correspondant au mot moelle est médullaire.

 

Il est à noter que le o n’est pas lié au e dans moelle et ses dérivés. De plus, tous s’écrivent sans tréma.

 

 

Pour pouvoir visualiser la transcription en alphabet phonétique international (API), qui apparaît entre crochets, vous devez avoir la police de caractères API TLFQ. Vous pouvez la télécharger sur notre site en cliquant ici. Pour vous familiariser avec les symboles de l'API utilisés dans la BDL, vous pouvez consulter l'article Alphabet phonétique international.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : janvier 2018

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles