Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Le vocabulaire
Paronymes



Éclaircir et éclairer

 

Les verbes éclaircir et éclairer sont parfois confondus puisqu’ils ont une prononciation semblable ainsi qu'un sens commun, celui de « rendre clair pour l’esprit, intelligible ».

 

Pris dans un sens concret, le verbe éclaircir signifie « modifier l'apparence de quelque chose en le rendant plus clair ». Clair n'implique pas ici nécessairement l'idée de lumière, mais plutôt celle d'une intensité moindre d'une couleur, d'un son ou d'une texture; il s'oppose à sombre, foncé, épais, dense, touffu, etc.

 

Exemples :

 

- Mon coiffeur a éclairci la couleur de mes cheveux.

- Il a éclairci sa voix avant de prendre la parole devant ses collègues de travail.

- Ma sauce était beaucoup trop épaisse; j’ai dû l'éclaircir avec de l’eau.

- Le paysagiste a éclairci cette rangée de cèdres.

 

Le verbe éclaircir peut également avoir un sens abstrait et signifier « rendre plus clair pour l’esprit, expliquer ». Le complément du verbe est alors une réalité abstraite.

 

Exemples :

 

- Le détective Poitras a finalement réussi à éclaircir ce mystère.

- Après plusieurs heures de travail, Nicole a éclairci toutes les énigmes qui lui étaient proposées dans son cahier d’exercices.

- C’est au cours de la dernière réunion de direction que nous avons éclairci cette affaire.

 

 

Le verbe éclairer s'emploie aussi dans un sens concret ou abstrait. Dans ses emplois concrets, éclairer est associé à la lumière; il signifie « diriger de la lumière sur quelqu’un ou quelque chose », « procurer de la lumière à quelqu’un pour l’aider à voir clair » et « répandre une espèce de lumière sur le visage de quelqu’un pour le rendre plus lumineux ».

 

Exemples :

 

- La Lune m’a éclairée lorsque je marchais seule dans l’obscurité.

- Mes parents éclairent leur maison de campagne à l’électricité.

- Simon m’a éclairé jusqu’à la voiture avec sa lampe de poche.

- Le boulevard s’éclaire tout juste avant que la nuit tombe.

- Elle affiche un sourire si resplendissant qu’il éclaire son visage.

 

Pris dans un sens abstrait, le verbe éclairer a le sens de « rendre plus intelligible, plus compréhensible », notamment en fournissant des renseignements qui contribuent à expliquer quelque chose. Le complément du verbe est alors nécessairement une personne.

 

Exemples :

 

- Le président américain a éclairé les téléspectateurs sur le conflit actuel en Irak.

- L’astrophysicien Hubert Reeves m’a éclairé sur l’origine de la vie lors d’une conférence.

- Un policier l’a éclairé sur les problèmes de drogue qui sévissent dans son quartier.

 

 

Enfin, dans la langue courante, le verbe éclairer est parfois utilisé au sens de « faire des éclairs ». Dans un style plus soutenu, on privilégiera l’expression faire des éclairs.

 

Exemples :

 

- Je n’ai pas osé sortir de la maison puisqu’il a éclairé toute la soirée. (langue courante)

- Hier soir, il a tonné et fait des éclairs pendant plusieurs minutes. (style soutenu)

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles