Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Le vocabulaire
Paronymes



Appareiller et apparier

 

Les verbes appareiller et apparier sont parfois confondus puisque leur prononciation se ressemble et qu’ils expriment tous les deux l’idée d'« assortir ».

 

Lorsqu’il est employé comme verbe transitif, appareiller signifie « assortir, joindre dans un ensemble deux ou plusieurs choses pareilles ». Toutefois, lorsque les objets regroupés ne sont pas semblables ou lorsque l’on parle de personnes, on utilisera plutôt le verbe assortir. Appareiller peut aussi signifier, dans certains domaines spécifiques, « préparer, disposer ». Par exemple, dans la marine, il exprime l’idée de « préparer un navire en vue de la navigation » ou de « quitter le port ». Ce verbe est également utilisé en architecture pour signifier « tailler, agencer des pierres qui seront utilisées dans une construction » et en médecine, au sens de « placer une prothèse sur un malade ».

 

Exemples :

 

- Des décorateurs ont appareillé des étoffes dans la vitrine de ce magasin.

- Les organisateurs du festival ont appareillé des chiens nordiques en vue de la course de traîneaux à chiens.

- Ce couple d’amoureux paraît bien assorti. (et non appareillé)

- Les marins ont appareillé leur navire en vue de leur départ prévu pour la fin du mois.

- Le médecin a appareillé le moignon du blessé.

 

 

Le verbe apparier signifie pour sa part « assortir des choses semblables par paires, par couples ». Il ne s’utilise que lorsque les ensembles ne comprennent que deux éléments. Il peut également être employé au sens plus large de « joindre deux choses différentes qui vont bien ensemble ».

 

Exemples :

 

- Ma mère a apparié mes chaussettes avant de les ranger dans ma commode.

- Sa tâche consiste à apparier les chaussures avant de les ranger dans leur boîte respective.

- Le conseiller en vin m’a conseillé d’apparier mon mets de poisson à un vin blanc australien.

 

Ces deux verbes s’emploient également au sens d'« accoupler des animaux », en particulier certaines espèces d’oiseaux.

 

Exemples :

 

- Les moutons et les brebis de l’élevage de mon voisin viennent de s’appareiller.

- Des pigeons se sont appariés dans le bois situé derrière ma maison.

 

 

La conjugaison du verbe apparier présente une difficulté orthographique : à la première et à la deuxième personne du pluriel, à l'imparfait de l'indicatif et au subjonctif présent, il y a redoublement du i (nous appariions, que vous appariiez).



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles