Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Le vocabulaire
Nuances sémantiques



Critiquer et dénigrer

 

Les verbes critiquer et dénigrer sont parfois confondus puisqu’ils ont un sens commun, celui de « juger quelqu’un ou quelque chose de façon défavorable ».

 

Le verbe critiquer peut signifier « analyser une œuvre, un ouvrage pour en souligner les qualités et les défauts ». Ce sens est surtout utilisé dans des domaines artistiques comme la littérature, le cinéma, le théâtre ou la peinture.

 

Exemples :

 

- Les étudiants du cours d'histoire de l'art devaient critiquer une œuvre de Picasso.

- Ce journaliste critique des romans d’auteurs québécois.

- Notre enseignant s’est amusé à critiquer le dernier film de ce grand réalisateur.

 

Critiquer peut également avoir le sens, moins neutre, de « juger sévèrement en faisant ressortir les défauts ».

 

Exemples :

 

- Les journalistes ont critiqué la conduite irresponsable de ce médecin.

- Certains groupes sociaux ont critiqué le gouvernement sur sa façon de gérer les ressources financières.

- Jean s’est fait réprimander par ses parents parce qu’il ne cesse de critiquer tout le monde.

 

 

Pour sa part, le verbe dénigrer signifie « diminuer la valeur d’une personne ou d’une chose en la méprisant, en niant ses qualités ». Il exprime donc lui aussi l'idée d'un jugement défavorable, mais ce jugement est porté dans le but de blesser, de faire du mal.

 

Exemples :

 

- Mon patron a dénigré sa secrétaire devant tous les employés du bureau.

- Cette femme suit une thérapie parce que son père l’a dénigrée pendant toute son enfance.

- Il n’est pas apprécié par ses collègues puisqu’il ne cesse de les dénigrer.

 

On utilise le verbe dénigrer pour rabaisser une personne ou une chose qui pourrait ou devrait être appréciée. Lorsqu'on veut parler des fautes commises par cette personne, toutefois, on utilise plutôt le verbe souligner.

 

Exemples :

 

- Le premier ministre a souligné les erreurs commises par le gouvernement précédent. (et non a dénigré)

- Cet organisme s’engage à souligner les injustices commises dans différents pays du monde. (et non dénigrer)



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles