Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La grammaire
Le verbe > Voix



Verbe pronominal de sens réfléchi

 

À la voix pronominale, l'être que désigne le sujet est à la fois actif et passif, agent et patient. Cependant, la part d'activité et de passivité du sujet par rapport à l'action évoquée par le verbe peut varier. On distingue ainsi quatre types d'emploi selon la part d'activité et de passivité du sujet. Ainsi, le verbe peut être de sens réfléchi, réciproque, indistinct (ou subjectif) ou passif.

 

Un verbe pronominal de sens réfléchi se caractérise par le fait que le sujet agit sur lui-même, que l'action qu'il fait se réfléchit sur lui-même. Autrement dit, le sujet désigne à la fois l'être qui exerce l'action et celui qui la subit.

 

Exemples :

 

- Pierre se lave. (Pierre est à la fois celui qui lave et celui qui est lavé.)

- Rémi se nuit en agissant ainsi. (Rémi est à la fois celui qui nuit et celui à qui il nuit.)

- Josée se lave les mains. (Josée est à la fois celle qui lave et celle dont les mains sont lavées.)

- Vincent se prépare une omelette. (Vincent est à la fois celui qui prépare une omelette et celui pour qui une omelette est préparée.)

 

 

Avec un verbe pronominal de sens réfléchi, le pronom réfléchi est soit complément direct (cd), soit complément indirect (ci). Le participe passé ne s'accordera avec ce pronom que dans le premier cas.

 

Exemples :

 

- Marie se lève toujours très tôt le matin. (Marie lève qui? elle-même; se est donc cd de lève)

- Marie s'est levée très tôt ce matin. (le participe passé levée s'accorde avec le cd se)

- Marie s'est levé la tête. (le participe passé levé ne s'accorde pas puisque se est ci; le cd est tête et il est placé après le verbe, d'où l'invariabilité de levé)

- Christiane se parle parfois à voix haute. (Christiane parle à qui? à elle-même; se est donc ci de parle)

- Christiane s'est parlé toute seule. (parlé ne s'accorde pas puisque se est ci)

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles