Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La grammaire
Le verbe > Voix



- Qu'est-ce que la voix?

 

La voix concerne le sujet du verbe. Elle nous permet d’indiquer que le sujet se trouve soit en situation d’activité, soit en situation de passivité par rapport à l’action exprimée par le verbe. En français, il existe trois voix, qui correspondent à trois situations différentes du sujet : la voix active, la voix passive et la voix pronominale.

 

À la voix active, le sujet est en situation d'activité; il est actif, agent, c’est-à-dire qu’il fait l’action évoquée par le verbe.

 

Exemples :

 

- J'ai proposé que nous allions fêter notre victoire.

- Elle reviendra au début du printemps.

- Le jury a jugé le prévenu coupable.

 

À la voix passive, le sujet est en situation de passivité; il est passif, patient, c’est-à-dire qu’il subit l’action évoquée par le verbe.

 

Exemples :

 

- Le plan de redressement a été accepté par les gestionnaires.

- Après l'opération, Micheline avait été conduite aux soins intensifs.

- Le prévenu a été jugé coupable par le jury.

 

À la voix pronominale, le sujet est en situation d'activité et de passivité; il est à la fois actif et passif, agent et patient, c’est-à-dire qu’il fait l'action évoquée par le verbe et la subit.

 

Exemples :

 

- Marie-Hélène se parfume beaucoup trop.

- Je me suis fait mal en tombant sur la glace.

- Tu te juges beaucoup trop sévèrement.

 

 

Un grand nombre de verbes en français peuvent s’employer aux trois voix.

 

Exemples :

 

- La louve défend ses petits. (voix active)

- Martin est défendu par un bon avocat. (voix passive)

- Je me défends comme je peux. (voix pronominale)

 

- J’ai déjà acheté mes cadeaux de Noël. (voix active)

- Ces terrains ont été achetés par la ville. (voix passive)

- Elle s’est acheté une voiture neuve. (voix pronominale)

 

Cependant, certains verbes ne peuvent se conjuguer qu’à deux voix.

 

Exemples :

 

- Elle ment comme elle respire. (voix active)

- Elle se ment depuis longtemps à ce sujet. (voix pronominale)

- Elle est mentie par ses amis. (voix passive impossible)

 

- Il meurt à petit feu. (voix active)

- Il se meurt d’amour pour elle. (voix pronominale)

- Il est mort par son voisin. (voix passive impossible)

 

Enfin, d’autres verbes ne s’utilisent qu’à une seule voix. Par exemple, les verbes marcher, rêver et dormir ne s'emploient qu'à la voix active, alors que les verbes s’enfuir, s’évanouir et s’abstenir ne s'utilisent qu'à la voix pronominale.

 

 

Pour en savoir davantage sur la voix, vous pouvez consulter les articles Voix active, Voix passive et Voix pronominale. Vous pouvez aussi consulter les autres articles inscrits sous le sous-thème Voix.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles