Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La grammaire
Le nom > Accord du nom en phrase > Nom complément du nom



Nombre du complément du nom

 

On hésite souvent sur le nombre du complément du nom, qu’on appelle aussi complément déterminatif. Doit-on écrire un secteur d’activité ou d’activités, un centre de recherche ou de recherches, des offres d’emploi ou d’emplois? En fait, il n’y a pas de règle absolue qui détermine si le complément du nom se met au singulier ou au pluriel. C’est généralement le sens qui nous fait opter pour l’un ou l’autre.

 

Plus particulièrement, le complément reste au singulier quand il désigne soit l’espèce, la classe, la matière ou la nature, ou encore une entité abstraite ou une réalité qu’on ne peut dénombrer.

 

Exemples de compléments au singulier :

 

Des agents, des agentes de communication

Des années d’expérience

Des centres, des instituts, des laboratoires de recherche

Des chefs de service, des chefs de bureau

Des chèques de voyage

Des clins d’œil, des coups d’œil

Des coins de rue

Des couchers de soleil

Des coups de pied, des coups de poing

Des demandes, des offres d’emploi

Des directeurs, des directrices d’école

Un domaine d’activité, des secteurs d’activité

Des droits d’auteur

Des états de compte

(Sauf s’il s’agit du relevé de plusieurs comptes.)

Des manches à balai, des manches de couteau

Des méthodes de calcul

Des méthodes, des programmes, des subventions de recherche

Des moteurs de recherche

Des noms de famille, des mères, des pères de famille

Des ouvrages de référence

Des plans d’action

Des stratégies d’intervention

 

En revanche, le complément prend la marque du pluriel lorsque l’idée de pluralité s’impose ou qu’il y a nécessairement plusieurs éléments.

 

Exemples de compléments au pluriel :

 

Des articles de journaux (mais : un article de journal)

Une agence de voyages

Une base de données

Un battement d’ailes

Une bête à cornes

Des boucles d’oreilles (mais : une boucle d’oreille)

Une bourse, un programme d'études

Une brosse à dents

La création d’emplois

Une dégustation de vins et (de) fromages

Un échange de vues

(Pour qu’il y ait échange, il faut au moins deux manières de voir les choses.)

Un état de choses

Un homme, une femme d’affaires

Des noms de lieux (mais : un nom de lieu)

Dans un autre ordre d’idées, dans le même ordre d’idées

Un pot de fleurs

Un tas de cailloux

 

Mais dans de nombreux cas, l’usage est flottant, l’idée de singularité étant aussi possible que celle de pluralité.

 

Exemples de compléments au singulier ou au pluriel :

 

Des chapeaux de femme ou de femmes

Une classe, une catégorie d’emploi ou d’emplois

(Au singulier, si on donne au complément d’emploi une valeur adjectivale « relative à l’emploi, en matière d’emploi »; au pluriel : si on met en évidence les divers emplois regroupés dans une classe, une catégorie.)

Une maison de, en brique ou de, en briques

Des offres de service ou de services

(Correct au singulier, même si on dit offrir ses services; au pluriel, si on veut insister sur la pluralité des services offerts.)

Des pattes de mouche ou de mouches

Des poignées de main ou de mains (mais : une poignée de main)

Des toiles d’araignée ou d’araignées

Des vêtements d’homme ou d’hommes

Un programme, un rapport d’activité ou d’activités

(Au singulier : un rapport sur l’activité [collectif, abstrait] de la société; au pluriel : un rapport sur les activités de la société.)

 

Les quelques exemples additionnels suivants illustrent bien les hésitations liées au problème du nombre du complément du nom.

 

Exemples additionnels de compléments au singulier ou au pluriel :

 

Une salle de bal

Une salle de réception

Une salle de classe

(C’est-à-dire une salle pour la classe, où on fait la classe.)

Une salle d’opération ou d’opérations

(Le complément d’opérations, au pluriel, est plus rare.)

Une salle de bain ou de bains

Une salle de concert ou de concerts

Une salle d’étude ou d’études

Une salle de jeu ou de jeux

Une salle de réunion ou de réunions

Une salle de spectacle ou de spectacles

Une salle de conférence ou de conférences

(Le complément de conférence, au singulier, est plus rare.)

 

Notons finalement que, si le premier nom est au pluriel et que le complément est accompagné d’un qualificatif ou d’un autre complément, le pluriel tend à s’imposer.

 

Exemples de compléments accompagnés d’un qualificatif ou d’un autre complément :

 

Des mères de familles monoparentales

Des articles de revues étrangères

Des directeurs et directrices d’écoles secondaires

Des offres de services publics

Des chefs d’État francophones (Ce sont les personnes qui sont francophones.)

Des chefs d’États francophones (Ce sont les États qui sont francophones.)

 

 

Vous pouvez également consulter les articles Confiture, compote, jus de... et Genre de, espèce de, suivis d’un complément.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles