Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La grammaire
Les déterminants > Déterminants indéfinis



Tout déterminant

 

Le mot tout peut être déterminant (ou adjectif), adverbe, nom et pronom. Tout est déterminant indéfini lorsqu’il accompagne un nom. Il varie alors en genre et en nombre et s’accorde avec le nom qu’il détermine. Tout peut alors avoir différents sens. Au singulier, il signifie « chaque, n’importe quel »; aucun autre déterminant n’est alors placé devant le nom que tout détermine. Au pluriel, il signifie « sans exception » ou, dans certains emplois, exprime la périodicité; il peut alors y avoir un autre déterminant entre tous (ou toutes) et le nom.

 

Exemples :

 

- Il lui téléphone à toute heure du jour ou de la nuit.

- Les admirateurs arrivaient de tous côtés.

- Tous les candidats seront convoqués à une entrevue.

- Tous les dossiers seront reclassés.

- C’est dommage de devoir jeter toutes ces fleurs.

- Elle va lui rendre visite tous les dimanches.

- Ce film s’adresse à un public de tout âge. (ou : de tous âges)

 

 

Dans certains emplois, tout est analysé par différents grammairiens comme adjectif qualificatif, plutôt que comme déterminant indéfini. Employé uniquement au singulier, tout signifie alors « en entier », « unique » ou « véritable ». Le nom qu’il accompagne peut ou non être précédé d’un déterminant et il peut s’agir d’un nom commun ou d’un nom propre; dans ce dernier cas, tout demeure invariable lorsque le nom propre est utilisé, par métonymie, pour désigner autre chose que ce qu’il désigne normalement (personne, ville, etc.).

 

Exemples :

 

- Il a été malade toute la semaine.

- J’ai passé toute une journée à chercher la réponse.

- Le tout Montréal était réuni pour cette grande occasion.

- Cet été, ma fille a lu tout Zola.

- Pour toute réponse, il a souri.

- Son voyage au Rwanda fut toute une aventure.

 

 

Enfin, dans les noms et les adjectifs composés qui commencent par l’élément tout, celui-ci est soit un adverbe, et il reste invariable ou varie selon la règle qui régit tout en tant qu’adverbe, soit un adjectif, et il varie.

 

Exemples :

 

- Ce jouet est spécialement conçu pour les tout-petits. (Tout est un adverbe.)

- Les autorités toutes-puissantes prendront la situation en main. (Tout est un adjectif.)

- Guillaume magasine les véhicules tout-terrain chez un concessionnaire. (ou : tout-terrains; tout est un adverbe.)

 

 

Pour en savoir davantage sur d’autres emplois de tout, vous pouvez consulter les articles Tout nom, Tout adverbe, Tout pronom, Tout autre, Tout début, toute fin et Expressions avec tout.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles