Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La syntaxe
La négation et la restriction



Personne

 

Le pronom indéfini personne signifie généralement « aucun être humain, nul ». En ce sens, il est toujours accompagné de l’adverbe ne. Comme personne peut représenter tant des hommes que des femmes, on le considère habituellement comme un pronom neutre. Ainsi, les adjectifs et les participes qui s’y rapportent sont au masculin singulier et lorsque personne est le sujet d’un verbe, ce verbe est au singulier.

 

Exemples :

 

- Personne n’est aussi doué qu’Arielle pour les anagrammes.

- Personne n’est allé à la fête qu’organisait Martin.

- Personne ne sait ce qui s’est passé ce soir-là.

 

 

En plus de l’adverbe ne, le pronom indéfini personne peut aussi être accompagné des adverbes jamais et plus ou du pronom indéfini rien. Toutefois, personne ne peut jamais être accompagné des adverbes pas et point.

 

Exemples fautifs :

 

- Personne n’a pas participé au concours.

- Je suis passé au bureau hier soir, mais il n’y avait pas personne.

- Personne ne s’est point soucié de mes sentiments.

 

Exemples corrects :

 

- Personne n’a jamais revu Raymond après cet événement.

- Il n’y a plus personne dans ce restaurant.

- Bertrand n’est pas heureux, mais personne n’y peut rien.

 

 

Dans d’autres contextes, le pronom indéfini personne peut également avoir le sens de « quelqu’un, quiconque ». Dans ce cas, il n’est pas accompagné de l’adverbe ne.

 

Exemples :

 

- Mireille est partie sans que personne s’en aperçoive.

- Thérèse raconte des histoires drôles mieux que personne.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles