Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La grammaire
L'adverbe



Pile

 

À partir du nom pile, qui désigne le revers d’une pièce de monnaie, on a formé l’expression pile ou face, ou plus anciennement croix ou pile, car une croix figurait alors sur le côté face des pièces. Nous connaissons tous ce jeu de hasard qui consiste à lancer une pièce de monnaie en l’air en pariant sur quel côté elle tombera. Cette locution a connu une extension de sens et s’emploie, au figuré, pour signifier qu’on s’en remet au hasard pour prendre une décision.

 

Exemples :

 

- Ils ont joué à pile ou face pour savoir qui allait commencer.

- En plaisantant, le jeune garçon a lancé : Face je gagne, pile tu perds!

- Face je pars, pile je reste.

- En prenant cette décision, il a joué son avenir à pile ou face.

 

De nom qu’il était, pile a pris une valeur adverbiale que l’on trouve maintenant dans différentes expressions. Dans arrêter pile, le mot évoque l’idée d’un arrêt immédiat, brusque, par allusion à la pièce qui tombe sur l’envers sans vibrer. La locution tomber pile a d’abord signifié « tomber sur le dos » puis « au bon moment, au moment opportun »; dans ce dernier sens, on dit aussi arriver pile. L’adverbe pile signifie donc que quelque chose se produit exactement au moment et à l’endroit où il fallait. Tous ces emplois adverbiaux de pile sont généralement considérés comme relevant de la langue familière mais certains grammairiens reconnaissent qu’ils sont désormais passés dans la langue courante.

 

Exemples :

 

- La voiture s’est arrêtée pile, l’accident a été évité de justesse.

- Tu tombes pile, j’allais t’appeler.

- Les élections arrivent pile pour ce candidat qui connaît une popularité inespérée depuis quelque temps.

- Son intervention tomba pile et détendit l’atmosphère.

- J’ouvre le dictionnaire et je tombe pile sur la bonne page.

- Elle est arrivée pile à l’heure à son rendez-vous.

 

Dans un registre de langue soutenu, on pourrait recourir à d’autres formulations comme : s’arrêter net ou brusquement, tomber à point nommé, arriver à propos.

 

On doit retenir que pile ne s’accorde jamais, que ce soit dans le tour pile ou face ou dans les locutions où il est adverbe.

 

Pour l’emploi de pile dans l’indication des heures, vous pouvez consulter l’article Sonnant, tapant, pile.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles