Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La grammaire
L'adverbe



Pareil

 

Pareil peut être adverbe, adjectif, ou substantif. Comme adverbe, l’emploi de pareil est considéré comme familier même si on le trouve de plus en plus à l’écrit. En emploi adverbial, pareil demeure invariable comme c’est la règle pour tous les adverbes. Dans un registre plus neutre, des équivalents tels que de la même façon, de la même manière, de manière identique, pareillement (qui n’est cependant pas très courant), la même chose ou les mêmes choses, comme, etc., peuvent lui être substitués, selon les contextes.

 

Exemples :

 

- Les jumelles s’amusaient à nous tromper en s’habillant de la même manière. (plutôt que : … en s’habillant pareil)

- On se connaît si bien qu’on en arrive à penser de la même manière et à manger les mêmes choses. (plutôt que : … à penser pareil et à manger pareil)

- Les homonymes sont des mots qui se prononcent et qui s’écrivent de manière identique. (plutôt que : … qui s’écrivent pareil)

- Essaie de faire comme moi, tu vas voir que ce n’est pas si facile que ça. (plutôt que : Essaie de faire pareil...)

- Elle les aime tous les deux pareillement. (ou elle les aime autant l’un que l’autre, plutôt que : … tous les deux pareil)

 

 

Au Québec, pareil au sens de « quand même, malgré tout » est un autre emploi adverbial couramment utilisé dans la langue familière. On pourra remplacer pareil par les équivalents quand même ou malgré tout dans un registre plus neutre.

 

Exemples :

 

- Je ne pourrai pas partir à l’heure prévue, allez-y quand même je vous rejoindrai plus tard. (plutôt que : allez-y pareil…)

- Même s’il savait qu’il ne pourrait la voir, il a décidé d’y aller malgré tout. (plutôt que :… d’y aller pareil)

 

 

Comme adjectif, pareil signifie « semblable par l’aspect, la grandeur, la nature ». Il s’emploie dans les expressions à pareille heure « à cette même heure », en pareil cas « dans un cas de cette sorte », un pareil amour « un amour aussi fort ». En emploi adjectival, pareil varie en genre et en nombre en accord avec le nom qu’il qualifie.

 

Exemples :

 

- Il n’y pas dans cette rue deux maisons pareilles.

- Ils sont pareils tous les deux.

- Mais ce n’est pas du tout pareil!

- Que ce soit ton père ou ta mère, c’est pareil.

- Une occasion pareille ne se répétera pas.

- Et votre santé? – Toujours pareille.

- Il faut savoir comment réagir en pareil cas.

- Hier, à pareille heure, ils étaient encore ensemble.

 

 

Pour l’emploi de pareil comme nom, vous pouvez consulter l’article Sans pareil. Pour en savoir davantage sur l’emploi de pareil dans une comparaison, vous pouvez lire l’article Pareil comme.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles