Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La grammaire
Le nom > Accord du nom en phrase > Cas particuliers d'accord du nom



Jours de la semaine

 

En français, les noms des jours de la semaine s’écrivent avec une minuscule et prennent un s au pluriel.

 

Exemples :

 

- Le comité se réunit les lundis et mercredis.

- Tous les samedis, ils accompagnent leur enfant à la piscine.

- Nos bureaux sont fermés les samedis et dimanches.

- Les jeudis et vendredis, les commerces ferment à 21 heures.

- Je passerai vous voir tous les lundis et vendredis.

 

On peut aussi avoir recours au singulier générique pour rendre la même idée.

 

Exemples :

 

- Le samedi, les commerces ferment à 17 h.

- Depuis des années, elles dînent ensemble le mercredi.

- Les chèques sont déposés le premier lundi du mois.

- Nos bureaux sont fermés le samedi et le dimanche.

 

Si l’accord au pluriel fait l’unanimité dans les énoncés précédents, certains grammairiens préconisent de laisser les noms de jours au singulier lorsqu’ils sont dans un énoncé du type : En vente les jeudi et samedi de chaque semaine, justifiant ce singulier par le fait qu’il n’y a qu’un seul jeudi et qu’un seul samedi par semaine. En fait, il faut comprendre l’article les comme le résultat de : En vente le jeudi et le samedi de chaque semaine. S’il est vrai que la construction avec chaque peut inciter à laisser les noms de jours au singulier, on trouve cependant des attestations d’accord chez de grands écrivains.

 

Par ailleurs, si nous respectons la même logique qui autorise l’accord dans des énoncés comme Tous les premiers lundis du mois, on doit également faire l’accord dans l’énoncé suivant : (Tous) les premiers et troisièmes lundis du mois, puisque l’on sous-entend une répétition, on parle alors de plusieurs premiers et de plusieurs troisièmes lundis. De même on accordera : (Tous) les premiers lundis et mercredis du mois. S’il n’est question que d’un seul mois, l’adjectif numéral ordinal doit évidemment se mettre au singulier : Les premier et troisième lundis de septembre.

 

Exemples :

 

- Durant les prochains mois, l’enfant devra se présenter à l’hôpital les mardi et jeudi de chaque semaine.

- Cette promotion est en vigueur tous les premiers vendredis du mois.

- La formation sera donnée les premiers et derniers lundis du mois.

 

Lorsque le jour de la semaine est suivi des mots matin, midi, avant-midi, après-midi ou soir, la règle veut que l’on considère ceux-ci comme des adverbes puisque les locutions adverbiales au matin, à midi, dans l’avant-midi, dans l’après-midi et au soir sont sous-entendues. Par conséquent, ils sont traditionnellement invariables (des lundis matin, des samedis midi). Cependant, il est de plus en plus admis d’accorder matin et soir (des dimanches matins, des vendredis soirs); pour midi, on conseille encore l’invariabilité. Quant au mot composé après-midi, traditionnellement invariable en nombre, il est maintenant admis de l’accorder au pluriel, et c’est ce que proposent les rectifications de l’orthographe : des après-midis. En orthographe rectifiée, avant-midi s’accorde de même au pluriel : des avant-midis.

 

Exemples :

 

- Elle est en réunion tous les mardis matin. (ou : matins)

- Le bureau reste ouvert les jeudis et vendredis soir. (ou : soirs)

- Il doit faire un rapport tous les mardis avant-midi et tous les vendredis après-midi. (ou : avant-midis, après-midis)

- Tous les mercredis midi, Jeanne et Serge animent un atelier.

 

 

Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter les articles Avant-midi et après-midi et Abréviations des noms de jours.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles