Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Les anglicismes
Anglicismes phraséologiques



À la fin de la journée

 

L’emploi de l’expression à la fin de la journée pour signifier « au bout du compte, en fin de compte, en somme, finalement » est un calque de l’anglais at the end of the day. En effet, ce sens figuré n’existe pas en français. On s’inspirera des exemples suivants pour corriger cet anglicisme.

 

Exemples fautifs :

 

- Mais à la fin de la journée, que peut-on conclure de ce débat des chefs?

- À la fin de la journée, on peut dire que la situation n’est guère reluisante au Moyen-Orient.

- À la fin de la journée, ce qui importe, c’est de savoir ce que l’on veut.

 

On écrira plutôt, par exemple :

 

- Mais en fin de compte, que peut-on conclure de ce débat des chefs?

- En somme, on peut dire que la situation n’est guère reluisante au Moyen-Orient.

- Finalement, ce qui importe, c’est de savoir ce que l’on veut.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : décembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles