Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Le vocabulaire
Paronymes



Expliquer et expliciter

 

Bien qu’ils soient proches par le sens et par la prononciation, les verbes expliquer et expliciter ne peuvent être considérés comme des synonymes.

 

Lorsqu’on l’emploie avec un complément direct, le verbe expliquer peut signifier « faire comprendre », « rendre plus clair quelque chose qui est obscur » ou « donner ou constituer la raison, la cause de quelque chose ». À la forme pronominale, il peut également signifier « faire connaître ce qu’on pense ou ce qu’on ressent »; « comprendre quelque chose »; « être ou devenir clair »; ou « discuter avec quelqu’un ».

 

Exemples :

 

- Peux-tu m’expliquer ce problème?

- Mon fils devra m’expliquer le fonctionnement de ce magnétophone.

- J’aimerais bien que quelqu’un m’explique ce texte.

- Son passé difficile explique son comportement.

- Mon conjoint comprend mal ma réaction; je devrai m’expliquer avec lui.

- Paul s’explique mal comment Hélène peut aimer ces films.

- La différence entre ces deux ouvrages s’explique par leur objectif respectif.

- Lucie et David se sont expliqués hier.

 

En fait, l'objectif d'une explication est d'induire, de déduire, de mettre en relation des notions extérieures au point qui pose problème afin de le rendre intelligible. Par exemple, si l'on veut expliquer le contenu d'un texte, on peut donner les causes qui ont mené à cet écrit, illustrer le contexte dans lequel il a été réalisé, faire des comparaisons, des commentaires ou des raisonnements qui viennent éclairer les dires de l'auteur, etc.

 

Expliciter signifie plutôt « formuler nettement, clairement, formellement » ou « rendre plus clair, plus précis ». Ainsi, pour expliciter le contenu d'un texte, par exemple, on peut utiliser des synonymes, avoir recours à des définitions, reformuler ou vulgariser certains passages afin de redire de façon plus claire ce que le texte contient.

 

Exemples :

 

- L’assureur devrait expliciter les clauses de ce contrat.

- Votre argument ne me convainc pas; veuillez l’expliciter.

- Je ne suis pas certaine d’avoir bien compris ce que tu viens de dire : explicite ta pensée.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles