Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Le vocabulaire
Paronymes



Émigrer et immigrer

 

Les verbes émigrer et immigrer sont proches par la prononciation et par le sens. En fait, seule une question de point de vue fait que leur sens diffère.

 

Émigrer signifie « quitter son pays pour aller s'installer dans un autre ». Le préfixe é- de ce verbe est une variante de ex-, qui signifie « hors de ». C'est donc par rapport au pays de départ qu'on parle d'émigration. Lorsqu'on parle de certains animaux, le verbe émigrer peut aussi avoir le sens de « quitter une région pour séjourner dans une autre où le climat est différent ».

 

Exemples :

 

- De nombreux Irakiens ont tenté d'émigrer pour fuir la guerre.

- Les oiseaux émigrent parce qu'ils manquent de nourriture à l'approche de l'hiver.

 

 

Immigrer signifie « entrer dans un pays étranger pour s'y fixer de façon durable ou définitive ». Le préfixe im- de ce verbe est une variante du préfixe in-, qui signifie « dans, à l'intérieur de ». C'est donc par rapport au pays d'arrivée que l'on parle d'immigration.

 

Exemples :

 

- Cette famille ukrainienne réside maintenant à Québec. Elle y a immigré depuis peu.

- C'est pour immigrer en Belgique que Marcelle a émigré du Canada.

 

 

S'il faut éviter de confondre les verbes émigrer et immigrer, on doit également distinguer les différents noms qui sont dérivés de ces verbes : émigration et immigration; émigré et immigré; et émigrant et immigrant.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles