Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Le vocabulaire
Nuances sémantiques



Soudain et soudainement

 

On utilise parfois à tort les mots soudain et soudainement. En effet, ces deux mots prêtent à confusion puisqu’ils indiquent tous deux qu’une chose se produit de façon inattendue.

 

 

Le mot soudain vient du latin subitaneus, de subitus, « subit ». Soudain est d’abord un adjectif qui signifie « brusque, subit, instantané ». Employé comme adverbe, soudain signifie « tout à coup, subitement » et sert à marquer le fait qu’une chose survient sans signe avant-coureur, d’un seul mouvement.

 

Exemples :

 

- Elle fut prise d’une peur soudaine.

- Soudain, l’enfant réapparut, ne se doutant pas que tous l’avaient désespérément cherché.

- Je lisais tranquillement quand soudain une branche est tombée sur le toit de la maison.

 

 

L’adverbe soudainement est dérivé de l’adjectif soudain. Il signifie « d’une manière rapide et imprévue » et caractérise une action qui se déroule d’une manière brusque et inattendue.

 

Exemples :

 

- Vers la fin du mois de février, elle est tombée soudainement malade.

- Elle entra soudainement dans le café, croyant y avoir aperçu son amie.

- Des dizaines de pigeons quittèrent soudainement le toit sur lequel ils étaient perchés.

 

 

En résumé, on emploie l’adverbe soudain pour désigner la brusquerie, la rapidité d’un fait et on emploie l’adverbe soudainement pour caractériser la manière brusque, inattendue avec laquelle une action se déroule.

 

Exemples :

 

- Soudain, vers le milieu de la nuit, je m’éveillai.

- Vers le milieu de la nuit, je m’éveillai soudainement.

 

 

On remarquera aussi que l’adverbe soudain se trouve souvent en tête de phrase, avant le verbe, et qu’il exige parfois une seconde proposition qui constitue l’explication, tandis que l’adverbe soudainement se place plutôt après le verbe.

 

Exemples :

 

- Soudain, il se leva et sortit : il ne pouvait plus supporter cette discussion.

- Il se leva soudainement et sortit.

 

 

Toutefois, dans certains cas, la nuance entre ces deux adverbes peut s’avérer ténue et les mots soudain et soudainement deviennent pratiquement interchangeables, bien que l’emploi de soudain paraisse parfois plus littéraire, surtout lorsqu’il est employé après le verbe.

 

Exemples :

 

- Le vent s’est mis soudain à souffler très fort

- Le vent s’est mis soudainement à souffler très fort.

- À l’annonce de cette nouvelle, sa joie se transforma soudain en inquiétude.

- À l’annonce de cette nouvelle, sa joie se transforma soudainement en inquiétude.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles