Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Le vocabulaire
Autres questions de vocabulaire



Par le biais de

 

On ne sait trop pourquoi par le biais de en est venu à être critiqué au Québec. Un réexamen de cette locution nous permet aujourd’hui de lever cette restriction. Par le biais de « au moyen de », sans sous-entendre qu’il s’agit d’un moyen détourné, est tout à fait correct, généralisé dans l’usage, tant au Québec qu’ailleurs dans la francophonie, et est même attesté dans le discours de spécialistes de la langue. Une description lacunaire des dictionnaires a certainement contribué à justifier cette condamnation au Québec.

 

Dès la première édition du Dictionnaire de l’Académie française, parue en 1694, on trouvait biais au sens de « moyen dont on peut se servir pour réussir quelque chose ». Cette acception, ainsi formulée, restera jusqu’à la huitième édition en 1932. Dans la neuvième, la plus récente, la définition est devenue « moyen ingénieux, indirect ou détourné pour arriver à ses fins ». Pourtant, une recherche en texte intégral, dans ce même dictionnaire, nous permet de découvrir plusieurs occurrences du sens neutre de « moyen ». Par exemple, on lit qu’une relation épistolaire est une relation « qui s’établit par le biais d’une correspondance écrite ». On y définit aussi psychothérapie comme une « méthode thérapeutique visant à soigner les troubles psychiques ou somatiques par le biais d’un travail psychique ». Il semblerait, d’après ce que l’on peut trouver dans les dictionnaires, que, dès la seconde moitié du XIXe siècle, les lexicographes aient donné une valeur péjorative à biais, en omettant le sens neutre. Littré consigne le sens de « moyens détournés qu’on emploie pour réussir ». À contre-courant, le Trésor de la langue française (1971-1994) enregistre biais avec les deux valeurs, péjorative et non péjorative. Le petit Robert présente biais « moyen pour accomplir (qqch.) » comme un régionalisme en France, mais on peut trouver dans l’ouvrage des occurrences de par le biais de, où biais a simplement le sens de « moyen », dans des contextes qui ne sont pas régionaux. On lit par exemple dans l’article cyberculture : « culture développée et véhiculée par le biais d’Internet ».

 

En outre, une recherche dans la presse francophone, du Québec ou d’ailleurs, montre à l’évidence que par le biais de est très largement répandu, et dans des contextes où son emploi ne sous-entend aucune intention de ruse ou de subterfuge.

 

Alors, si l’on peut donner à biais ce sens général de « moyen », rien ne justifie de condamner la locution par le biais de « au moyen de ». Cela dit, comme celle-ci est particulièrement répandue, il serait sans doute bon de recourir parfois, afin d’éviter les répétitions, à d’autres formules. Selon les contextes, on pourra choisir de lui substituer une de ces locutions : par le truchement de, par l’intermédiaire de, par l’entremise de, grâce à, à l’aide de ou au moyen de. Dans certains cas, on peut aussi écrire simplement par, comme le propose Le bon usage.

 

Exemples :

 

- Certains recourent aux chasseurs de têtes, d’autres préfèrent recruter directement par le biais de leurs propres concours.

- L’entreprise est présente dans plus de douze pays par le biais de distributeurs agréés.

- Les données sont collectées par le biais d’un formulaire.

- La maladie est susceptible d’être transmise à l’homme par le biais de viande contaminée.

- Il est possible de joindre l’association par téléphone ou par le biais de son site Web.

- Afin de mieux répondre aux besoins des étudiants, les universités offrent de plus en plus de cours par le biais de l'enseignement à distance.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles