Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Le vocabulaire
Nuances sémantiques



Tout à coup et tout d'un coup

 

On confond parfois les locutions tout à coup et tout d’un coup. En effet, ces deux locutions prêtent à confusion puisque la langue courante leur donne souvent le même sens, celui de « brusquement, soudain ».

 

 

La locution adverbiale tout à coup signifie « soudain, brusquement ». Cette locution indique que l’action exprimée par le verbe survient de façon inattendue.

 

Exemples :

 

- Il sortit tout à coup sans dire un mot.

- Elle s’aperçut tout à coup qu’elle avait oublié ses clefs.

- Tout à coup, les yeux de l’enfant se mirent à briller.

 

 

La locution adverbiale tout d’un coup signifie proprement « tout en une fois, en un seul coup ». Cette locution indique la manière dont se déroule l’action exprimée par le verbe.

 

Exemples :

 

- Elle entra à la librairie et décida d’acheter les trois tomes tout d’un coup.

- Il vaut mieux avaler ce médicament tout d’un coup.

- En respirant l’odeur du muguet, les étés de son enfance lui revinrent à la mémoire tout d’un coup.

 

Toutefois, la distinction entre tout à coup et tout d’un coup tend à se perdre dans l’usage courant. En effet, le sens premier de tout d’un coup semble avoir été quelque peu oublié, de sorte que les deux locutions adverbiales sont aujourd’hui synonymes de « soudain ». Soulignons aussi que même chez les auteurs classiques, les distinctions établies par les grammairiens n’étaient pas toujours observées. Dans l’usage actuel, il semble qu’on emploie davantage la locution d’un seul coup que tout d’un coup pour exprimer le fait qu’une action se déroule en une seule fois.

 

 

En résumé, on emploie tout à coup ou tout d’un coup pour exprimer le fait qu’une action survient brusquement, de façon soudaine, et on emploie tout d’un coup pour exprimer le fait que l’action s’exécute d’un seul coup ou en une seule fois.

 

Exemple :

 

- Grisé par l’ambiance fastueuse du casino et le mouvement de la roulette, François s’est tout à coup précipité vers le croupier et a misé sa poignée de jetons tout d’un coup sur un seul numéro.

 

 

Enfin, on notera que les deux locutions s’écrivent sans trait d’union.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles