Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Les anglicismes
Anglicismes sémantiques



Vente

 

En français, le substantif vente désigne l’action de vendre, le fait de céder un bien contre une somme d’argent ou la mise en vente de marchandises.

 

Contrairement à l’anglais sale, qui peut avoir le sens de « vente à prix réduit », vente ne signifie pas « aubaine, promotion, rabais, réclame, solde », ni « liquidation ». Son emploi en ce sens constitue un anglicisme. Ainsi, c’est un anglicisme de dire qu’on a acheté un article en vente : on l’a plutôt acheté en solde, en promotion, en réclame, à prix réduit ou au rabais.

 

Exemples fautifs :

 

- J’attends les ventes de blanc du mois de janvier pour renouveler ma literie.

- J’ai acheté cet article lors de la vente d’écoulement du magasin.

- Les modèles importés seront en vente dans quelques semaines.

- Il est plus économique d’acheter durant les ventes, mais le choix des produits est réduit.

 

On écrira plutôt, par exemple :

 

- J’attends les soldes de blanc du mois de janvier pour renouveler ma literie.

- J’ai acheté cet article lors de la liquidation des marchandises du magasin.

- Les modèles importés seront en promotion dans quelques semaines.

- Il est plus économique d’acheter durant les soldes, mais le choix des produits est réduit.

 

 

Par ailleurs, on évitera ces autres calques de l’anglais que constituent vente d’eau et vente de feu (flood sale et fire sale), auxquels on préférera par exemple liquidation après sinistre ou encore solde après incendie. Si l’expression est utilisée au sens figuré et qu’il n’y a pas eu réellement sinistre, on peut employer par exemple braderie ou vente au rabais. Notons que les expressions vente-trottoir et vente de trottoir sont à éviter.

 

Exemples fautifs :

 

- L’inondation des entrepôts de cette chaîne de magasins a donné lieu à une gigantesque vente d’eau le mois dernier.

- Une vente de feu a permis d’écouler les marchandises qui avaient été endommagées lors du sinistre.

- Les ventes de feu permettent parfois de faire des affaires en or.

 

On écrira plutôt, par exemple :

 

- L’inondation des entrepôts de cette chaîne de magasins a donné lieu à une gigantesque liquidation le mois dernier.

- Un solde après incendie a permis d’écouler les marchandises qui avaient été endommagées lors du sinistre.

- Les braderies permettent parfois de faire des affaires en or.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles