Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La syntaxe
Les prépositions > Préposition après un verbe



Commencer

 

Les constructions commencer à ou commencer de, suivies d’un verbe à l’infinitif, signifient « entreprendre, se mettre à; être aux premiers instants (de l’action exprimée par le verbe) ». L’expression commencer à est cependant beaucoup plus répandue et courante que commencer de, qui est aujourd’hui sentie comme soutenue, littéraire.

 

Exemples :

 

- Il commença à peindre à 20 ans. (ou : Il commença de peindre)

- Dès lors, il a commencé à espérer devenir célèbre. (ou : il a commencé d’espérer devenir célèbre)

 

 

Commencer par est également possible et signifie que l’action envisagée est la première d’une série, qu’elle s’inscrit dans une suite d’actions ou d’états.

 

Exemples :

 

- Il commença par lui servir un apéritif, puis il passa aux confidences.

- Les enfants gâtés commencent par réclamer de plus en plus de jouets et finissent par exiger l’impossible!

 

 

Commencer par peut aussi être suivi d’un nom plutôt que d’un verbe à l’infinitif. Commencer signifie alors « faire en premier » ou « avoir pour début ». Dans la langue soignée, on évitera de remplacer la préposition par par la préposition avec, l’emploi de cette dernière étant critiqué dans ce contexte. Notons qu’on doit également éviter d’employer avec après le verbe finir, contraire de commencer.

 

Exemples :

 

- Il vaut mieux commencer par le commencement.

- Son nom commence par la lettre N. (et non : Son nom commence avec la lettre N.)

- L’album commence par une chanson triste et finit par une chanson très énergique. (et non : L’album commence avec une chanson triste et finit avec une chanson très énergique.)

 

 

Pour en savoir davantage sur le sens du verbe commencer, vous pouvez consulter l’article Commencer et débuter. Pour connaître d’autres contextes dans lesquels il est préférable d’éviter l’emploi de la préposition avec, vous pouvez consulter l’article sur l’anglicisme syntaxique Avec.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles