Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Le vocabulaire
Altérations d'expressions figées



Sur un pied d'égalité

 

Le mot pied a déjà signifié au figuré « base de mesure ». C’est ce sens qui survit dans les expressions sur le même pied et sur un pied d’égalité. Elles signifient respectivement « sur le même plan, donc en ne faisant aucune différence entre les sujets qui font l’objet de la remarque » et « dans un rapport d’égalité, donc de la même manière, sans distinction ». Ces expressions sont des quasi-synonymes. En effet, traiter une question, des gens, etc., sur le même pied ou le même plan suppose qu’ils soient jugés au même niveau, de la même manière, sans distinction. Lorsque des gens sont traités sur un pied d’égalité, ils sont aussi nécessairement jugés sur le même plan. Dans les dictionnaires, toutefois, on réserve souvent la dernière expression pour parler des personnes ou de notions qui sous-entendent des personnes, prenant alors égalité dans le sens restreint de « sans différence de droits ni d’obligations ». Dans l’usage, cette particularité se confirme.

 

 

Exemples :

 

- Selon la Loi concernant le cadre juridique des technologies de l’information, le document numérique ou informatique doit être considéré sur le même pied que le document imprimé sur papier.

- Cette mesure est aberrante : on place criminels et victimes sur un pied d’égalité (ou sur le même pied).

- Il ressort de ce rapport que les régions ne sont pas traitées sur un pied d’égalité (ou sur le même pied).

 

 

Lorsqu’on utilise l’expression sur un même pied, on sent parfois le besoin de préciser qu’il s’agit d’un rapport (d’un pied) d’égalité, de justice et on écrit alors sur un même pied d’égalité. Mais comme l’expression sur un pied d’égalité inclut déjà la notion que le premier énoncé comprend, cette formulation est inutile et redondante. En outre, puisque le mot même est ajouté, on pourrait croire qu’il y a deux pieds d’égalité différents, ce qui est insensé.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles