Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Le vocabulaire
Altérations d'expressions figées



Virage à 180 degrés

 

L’expression contemporaine faire un virage à 180 degrés signifie « faire volte-face, effectuer un changement brusque et soudain d’orientation, d’attitude, d’opinion, etc. ». Elle s’inscrit dans la foulée des expressions créées à partir du sens figuré de virage, « changement notable (de vocation, d’attitude, de politique) », telles que virage à droite ou virage à gauche (en politique), prendre le virage, virage ambulatoire et virage technologique. Les 180 degrés correspondent, au propre comme au figuré, à un demi-tour. Notons que l’on peut remplacer le verbe faire par effectuer, opérer, amorcer, etc.

 

Exemples :

 

- Après avoir été six mois au chômage, Martine a décidé de faire un virage à 180 degrés : la spécialiste du prêt-à-porter veut devenir mécanicienne!

- Jadis fédéraliste, Jacques a effectué un virage à 180 degrés et il est aujourd’hui un fervent défenseur de la cause de la souveraineté.

Le gouvernement a rapidement opéré un virage à 180 degrés devant l'ampleur de la récession qui se profilait.

 

 

Une erreur courante consiste à dire ou à écrire un virage à 360 degrés alors que c’est le sens de virage à 180 degrés qui est recherché. Il faut se rappeler qu’en parcourant 360 degrés, on se retrouve au point de départ puisqu’on décrit alors un cercle complet.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : novembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles