Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




Le vocabulaire
Impropriétés



Signaler

 

Signaler (quelque chose) signifie « annoncer par un signal ou des signaux » et, par extension, « indiquer par un signe ». Il a aussi le sens d’« attirer l’attention de quelqu’un pour lui faire connaître ou remarquer quelque chose ».

 

Exemples :

 

- Le départ du marathon fut signalé par un coup de sifflet.

- Lorsque nous sommes en visite chez mes parents, Marc me signale souvent par un clin d’œil discret qu’il est temps de partir.

- L’éditeur a signalé à l’auteur du roman quelques phrases fautives.

- Le surveillant a signalé aux élèves que, durant l’examen, toute forme de discussion était interdite.

 

Un numéro de téléphone n’étant ni annoncé par un signal ou un signe, ni une chose sur laquelle on attire l’attention, on ne peut donc le signaler, et cet emploi constitue une impropriété. On forme plutôt un numéro de téléphone en combinant plusieurs chiffres, ce qui correspond à une acception du verbe composer. Chez la personne qu’on tente de joindre par téléphone, une sonnerie, qui est en quelque sorte le résultat de l'opération consistant à composer le numéro, représente un signal qui lui indique qu’elle a un appel.

 

Exemples :

 

- Pour joindre le directeur, veuillez composer (et non : signaler) l’un des numéros de téléphone indiqués au bas de la page.

- En cas d’urgence, faites (et non : signalez) le 911.

 



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles