Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




L'orthographe
Homophones lexicaux



Serein et serin

 

Serein et serin sont des homophones, c’est-à-dire des mots de même prononciation mais n’ayant pas le même sens.

 

Serein est un adjectif qui qualifie ce qui est calme, pur, paisible. Des mots tels que sereinement, sérénité, sérénissime et rasséréner sont dérivés de serein.

 

Exemples :

 

- Un ciel serein accompagna une bonne partie de la traversée des navigateurs.

- Atteint d’une maladie incurable, André demeure serein dans l’attente de la mort.

 

 

Serein peut aussi être un nom masculin. Il désigne alors l’humidité et la fraîcheur du soir. Le nom sérénade a la même origine.

 

Exemple :

 

- La température a été rafraîchie par le serein.

 

 

Serin est un nom masculin qui désigne un petit oiseau au bec court dont le plumage est généralement jaune. Serin est aussi employé comme adjectif de couleur, seul ou en apposition avec jaune, et il est alors invariable. Quelques mots sont dérivés de serin : serine, serinette et seriner.

 

Exemples :

 

- Il faut encore nettoyer la cage du serin.

- Son chapeau jaune serin aura fait ricaner tout l’auditoire lors du concert.

- Son mauvais goût est légendaire : tous se souviennent de ses chaussettes serin.



Haut
Date de la dernière mise à jour de la BDL : septembre 2017

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles